www.leslibraires.fr
Format
Broché
EAN13
9782869583023
ISBN
978-2-86958-302-3
Éditeur
École Française d'Athènes
Date de publication
Collection
MONDES MEDITERR
Nombre de pages
239
Dimensions
22 x 20 cm
Poids
520 g
Langue
français

Cent ans après: la mémoire de la Première Guerre mondiale

One Hundred Years after: The Memory of the First World War

École Française d'Athènes

Mondes Mediterr

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Il y a cent ans prenait fin la Première Guerre mondiale. Ses
commémorations nous permettent de reconsidérer dans son ensemble et dans
ses spécificités les formes de la mémoire du conflit. Mais peut-on
parler d’une mémoire? Il existe en réalité une pluralité de mémoires qui
varient selon les origines familiale et sociale, mais qui restent
largement nationale et hétérogène d’un pays à un autre. L’objet
de cette publication est de cartographier l’évolution dans le temps,
jusqu’à aujourd’hui, des mémoires de la Première Guerre mondiale en
Europe, à travers les textes d’éminents historiens. Trop souvent
négligée, la péninsule des Balkans est ici particulièrement étudiée à
côté des grandes puissances traditionnelles européennes. Compte tenu de
leurs histoires respectives, certains pays ont vu la mémoire de la
Grande Guerre avoir une forte dynamique historiographique et mémorielle
quand dans d’autres elle a été relayée au second plan par d’autres
événements contemporains. Ces articles consacrés aux cas nationaux
coexistent avec des études novatrices consacrées aux dimensions
paneuropéennes et transnationales des mémoires, courants
historiographiques émergents qui ouvrent une perspective différente. One hundred years ago, the First World War ended. The
commemorations allow us to reconsider the forms of the collective memory
of the conflict as a whole and through specific features. But can we
speak of a single type of collective memory? There is in fact a
plurality of collective memories that vary according to family and
social origins, but which remain largely national and heterogeneous from
one country to another. The aim of this publication is to
map the evolution over time, up until today, of the collective memories
of the First World War in Europe, through the texts of eminent
historians. Too often neglected, the Balkan Peninsula is particularly
studied here, alongside the traditional great European powers. Taking
into account their respective histories, the collective memories of the
Great War seem to have a strong dynamic in some countries, whereas in
others they were relegated to the background by other contemporary
events. The articles devoted to national cases coexist with innovative
studies focusing on the pan-European and transnational dimensions of the
collective memories, linked to emerging historiographical approaches,
which open a fresh perspective in First World War studies.
S'identifier pour envoyer des commentaires.