NAFAR
Format
Broché
EAN13
9791034901654
ISBN
979-10-349-0165-4
Éditeur
Liana Levi
Date de publication
Collection
Littérature
Nombre de pages
150
Dimensions
21 x 14 x 1 cm
Poids
198 g
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Une nuit d'octobre, c'est sur la rive turque du Mériç, le fleuve-frontière qui sépare l'Orient de l'Europe, qu'une mystérieuse narratrice arrête son regard. Et plus précisément sur l'homme épuisé qui, dans les buissons de ronces, se cache des soldats chargés d'empêcher les clandestins de passer du coté grec. Car celui qui s'apprête à franchir le Meriç est nafar : un sans droit, un migrant.
Retraçant pas à pas sa périlleuse traversée, la narratrice émaille son récit d'échappées sur cette région meurtrie par l'Histoire et sur le quotidien de tous les Syriens qui, comme l'homme à la veste bleue se préparant à plonger, cherchent coûte que coûte un avenir meilleur loin de la dictature de Bachar Al-Assad. Elle est celle qui téoigne des combines et des faux départs, imagine ce qu'on lui tait, partage les doutes et les espoirs.

Dans ce premier roman tendu comme un arc et bouleversant d'émotion retenue, Mathilde Chapuis nous conduit au plus près des obsessions de tous ceux qui n'ont d'autre choix que l'exil.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie La Grande Ourse)
24 août 2019

Regard intime sur l'exil

Ce roman se déroule principalement à Istanbul où un réfugié syrien tente de rejoindre l'Europe. Une ville que connaît bien cette jeune autrice, Mathilde Chapuis. Un sujet qu'elle connaît bien également car elle a donné des cours de français à ...

Lire la suite

par (Librairies de Port Maria)
21 août 2019

Un migrant (un "nafar") Syrien tente de passer en Europe en traversant de nuit un fleuve délimitant la frontière gréco-turque. Un premier roman sensible et documenté, à propos de ceux qui n'ont plus que l'exil comme espoir.

Lire la suite

par (Librairie La Buissonnière)
2 août 2019

Rejoindre

Une narration belle, touchante et émouvante, un ton d'une grande justesse, un usage de la deuxième personne toujours à la bonne distance, de celle qui sait se faire proche du personnage en incluant le lecteur. Une voix enveloppante qui partage ...

Lire la suite