Embrassades et simagrées
Format
Broché
EAN13
9782960164565
ISBN
978-2-9601645-6-5
Éditeur
BOZON2X
Date de publication
Dimensions
19 x 11 x 0 cm
Poids
100 g

Embrassades et simagrées

De

Bozon2X

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


« Ces derniers jours, maman passe de longues heures au téléphone avec Sanchez. Je ne la reconnais plus. Elle est sombre. M’évite. M’appelle sèchement par mon prénom, plus « mon bébé ». Je la dérange… Je l’irrite… Je l’incommode… J’ai presque fini d’avaler la boîte de punaises, et le cirage aussi... Demain, si je ne suis pas morte, je mangerai les pics à bigorneaux — ceux qu’on a ramenés d’Espagne, avec les petites billes de couleur au bout de leur tige… et puis, si ça ne suffit pas, je fouillerai dans l’armoire à pharmacie de la salle de bain, et dans le placard interdit de la cuisine, sous l’évier. Je ne crois pas au hasard. Je ne cherche pas à savoir pourquoi mais, depuis notre retour, maman ne les ferme plus à clé.»

Cinq nouvelles poignantes, humaines terriblement humaines... Dans ce livre, Serge Cazenave-Sarkis arpente les coulisses de la bienséance, les envers du décor où se logent les silences qui grouillent — silences dont les enfants héritent et qu’ils tenteront de dénouer toute leur existence. De ce goût des apparences, de l’image sociale de soi que chacun entretient avec l’acharnement des imposteurs, Serge Cazenave-Sarkis décèle — descelle le trouble que ces comportements opèrent sur l’enfance.

« Embrassades et simagrées » : ce double discours qui vous pince dans l’ombre d’un baiser, la jalousie, l’envie, les frustrations, l’orgueil minable qui s’aveugle devant ses failles et les fait porter à d’autres… Aux grands déballages, Serge Cazenave-Sarkis préfère la retenue, la précision d’un détail dont nous savons désormais que dieu, le diable et leurs travers s’y cachent. L’univers dans lequel nous plonge « Embrassades et simagrées » évoque autant celui, décalé, de Chuck Palahniuk, que les vagabondages d’un Knut Hamsun ou les tensions intérieures d’un Jacques Chessex.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Serge Cazenave