www.leslibraires.fr
La vie vagabonde - Carnets de route (1960-2010)
Format
Broché
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
Essais littéraires (H.C.)
Langue
français
Langue d'origine
français

La vie vagabonde - Carnets de route (1960-2010)

Le Seuil

Essais littéraires (H.C.)

Offres

  • AideEAN13 : 9782021368864
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

  • AideEAN13 : 9782021368840
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

Autre version disponible

Un demi-siecle " _on the road_ "

Sans lui, la Beat Generation n'aurait pas exist e. Lawrence Ferlinghetti, du
haut de ses 100 printemps, en est la derniere voix vive et l'ame secrete.
Fondateur de la librairie City Lights a San Francisco, qui fut le laboratoire
d'ou jaillirent les oeuvres de Kerouac, Corso, Ginsberg et consorts,
Ferlinghetti lui-meme a toujours refuse d'etre considere comme un ecrivain
_beat_. Pourtant, sa _Vie vagabonde_ prouve avec panache qu'il fut bel et bien
l'un des artisans les plus exceptionnels de ce mouvement, et l'un des po etes
majeurs du vingtieme siecle americain.

Cinquante annees durant, cet homme aux semelles de vent aura bourlingue d'un
bout a l'autre de la planete, les poches remplies de carnets et de bouts de
crayon. De La Havane a l'Australie, des plages de Belize aux paves de Paris,
du Transsiberien au Nicaragua en passant par les grands-routes de l'Amerique -
Ferlinghetti est partout, tout le temps, et rencontre tout le monde : Castro
et Neruda, les plumes dissidentes de l'Union sovietique et les chantres de la
revolution internationale, Ezra Pound et William S. Burroughs - et, surtout,
les mille et un visages anonymes d'une humanite que le poete, en digne
heritier de Whitman, ne cesse de chanter avec passion, emerveillement et
generosite.

Pris sur le vif, anime d'une energie staccato furieusement _beat_ , ponctue de
dessins et de poemes, tour a tour lyrique, drole, indigne ou hallucine, ce
journal de bord nous livre le temoignage d'un homme profondement engage qui a
traverse le siecle et, a lui seul, le resume.

_Traduit de l'anglais ( États-Unis) par Nicolas Richard_

Lawrence Ferlinghetti est ne le 24 mars 1919 a Yonkers, dans l'État de New
York. Poete, editeur, libraire, peintre, militant et voyageur au long cours,
il est le fondateur de la mythique librairie City Lights a San Francisco, ou
il vit toujours aujourd'hui.

" Un homme et un poete valeureux. " - Bob Dylan

" Quel bonheur que de pouvoir se promener entre les lignes du journal de
Lawrence Ferlinghetti, parmi ses merveilleux petits croquis, ses emotions et
ses poemes. " - Francis Ford Coppola

" Inspires et sensuels, les carnets intimes de Ferlinghetti se lisent comme
une lettre ouverte au lecteur. On y entend sa voix distinctive, celle d'un
baladin de l'Amerique. " - Patti Smith
S'identifier pour envoyer des commentaires.