Et le monde devint silencieux, Comment l'agrochimie a détruit les insectes
Format
Broché
EAN13
9782021427424
ISBN
978-2-02-142742-4
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Documents (H.C)
Nombre de pages
352
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
333 g

Et le monde devint silencieux

Comment l'agrochimie a détruit les insectes

De

Seuil

Documents (H.C)

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Comment l’industrie des pesticides a orchestré le plus grand désastre écologique du début du XXIe siècle.

Souvenez-vous de la route des vacances. Il y a seulement vingt-cinq ans, il était impossible de traverser le pays en voiture sans s’arrêter pour éclaircir le pare-brise, où des myriades d’insectes s’écrasaient. Cette vie bourdonnante s’est comme évaporée.

Depuis le début des années 2000, les géants de l’agrochimie ont installé l’idée que la disparition des insectes était une énigme. Cette conjonction mystérieuse serait due à de multiples facteurs, tous mis sur un pied d’égalité : destruction des habitats, maladies, espèces invasives, éclairage nocturne, mauvaises pratiques apicoles, changement climatique…

En réalité, la cause dominante de ce désastre est l’usage massif des pesticides néonicotinoïdes. Depuis leur introduction dans les années 1990, les trois quarts de la quantité d’insectes volants ont disparu des campagnes d’Europe occidentale.

Ce livre montre comment les firmes agrochimiques ont rendu possible cette catastrophe, en truquant le débat public par l’instrumentalisation de la science, de la réglementation et de l’expertise. Voici le récit complet et précis de l’enchaînement de ces manipulations, les raisons de ce scandale.
S'identifier pour envoyer des commentaires.