Lilo, Roman contemporain
Format
Broché
Éditeur
Au loup Editions
Date de publication
Langue
français

Lilo

Roman contemporain

Au loup Editions

Offres

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9791093950716
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    0.99

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9791093950716
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    0.99

Autre version disponible

Ce séjour en colonie de vacances était plein de promesses... Mais Lilo se retrouve en butte à l'hostilité d'un groupe de jeunes.
Harcelée, de plus en plus isolée, Lilo a du mal à leur résister.
Malgré ces débuts difficiles, réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui l'empêchent de rester ?
Un roman court et optimiste sur un thème actuel : le harcèlement. Lilo réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui l'empêchent de rester ?
EXTRAIT
Lilo se répète de nouveau qu'elle aurait vraiment dû écouter sa petite voix plutôt que celle de sa mère et ne pas venir ici. Dès le début cela a mal commencé. Le premier jour, elle a retrouvé sa valise ouverte et toutes ses affaires étalées sur le sol. Puis le sommier de son lit a cassé. Elle n'a pas pu rester dans la même chambre que sa copine et a donc dû déménager. Cela dit, sa copine partie en chasse d'un petit copain l'avait déjà laissée tomber dès le deuxième jour. Elle avait repéré plusieurs garçons susceptibles de jouer ce rôle pendant le séjour et s'apprêtait à les tester. Comme ce genre d'activités n'intéresse pas vraiment Lilo, elle est restée seule.
Puis il y a eu le coup de l'assiette. C'était après le repas du soir, alors qu'elle desservait avec les autres colons de service, elle a trébuché contre quelque chose, glissé et perdu l'équilibre. Elle n'est pas tombée et cela aurait pu passer totalement inaperçu. Mais l'assiette qu'elle avait à la main était pleine de sauce tomate et s'est généreusement répandue sur la personne assise en face d'elle. Pour comble de malchance, c'était Bérénice la reine des pestes. Elle s'est bien sûr mise à crier à l'attentat puis n'a cessé de dire à tout le monde que Lilo était un véritable danger pour la colo. Elle n'avait vraiment pas besoin de ça pour se sentir mal à l'aise. Pourtant d'un certain côté sa mère aurait pu avoir raison. C'est vrai que le groupe n'est pas très gros et que cela pourrait être sympa si les gens étaient sur la même longueur d'onde. Mais ce n'est pas le cas. La plupart des filles sont prétentieuses, de véritables « m'as-tu vue ». Quant aux garçons, les pauvres, dès qu'une plage d'activité est terminée, ils se terrent dans leur chambre de peur de se trouver assiégés par les chercheuses de p'tit copain.
Lilo, au milieu de tous, se sent bien seule. Pour elle qui apprécie le calme, lire, parler des livres qu'elle a aimés et discuter entre copines, se retrouver de façon permanente en compagnie de cette bande d'écervelées est éprouvant.
S'identifier pour envoyer des commentaires.