Horizons Ultimes
Format
Relié
EAN13
9791095772736
ISBN
979-10-95772-73-6
Éditeur
Anamosa
Date de publication
Nombre de pages
176
Dimensions
28 x 24 x 1 cm
Poids
1200 g

Horizons Ultimes

Anamosa

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Des bateaux qui volent ? Avec les Ultims, ces trimarans géants dotés de foils leur permettant de s’élever au-dessus de l’eau, ce rêve insensé devient possible ou presque. Pour la première fois, un ouvrage leur est consacré, sans oublier les hommes, architectes et marins, qui se sont lancés dans cette épopée.

« Il faut être monté un jour à bord pour comprendre l’équilibre ténu qui fait craindre la catastrophe à chaque manœuvre. Il y en a sous le capot, on sent la fureur, l’animal sauvage qui pourrait se cabrer, mais fait tout pour se contenir. Et nous, nous tenir, à tout ce qui ne bouge pas, comme ces barres autour du cockpit. Dans l’attente d’un rodéo inopiné, se planquer derrière le boss à la barre, dont on s’étonne des imperceptibles mouvements. Très vite, une accélération inattendue, latérale, déstabilisante, même pour qui connaît le comportement habituel de ces bateaux volants. Toute cette énergie à dompter pour ne pas la subir… Regarder vers le bas, entre les filets, cet Atlantique qui défile à Mach 2, tranché par des foils qui le fendent et soulèvent les coques. Retenir son souffle à chaque virement de bord. Une heure et demie pour faire 90 km. Sur un voilier classique, il faut une demi-journée pour parcourir une telle distance… Ce n’est pas pour rien que lorsqu’on est sur un Ultim, les autres bateaux, on les appelle “les piétons”. » Patricia Oudit

La longue histoire de l’architecture navale n’avait pas projeté qu’un jour des voiliers immenses s’élèveraient au-dessus des vagues de l’Atlantique ou du Pacifique. Désormais, la chose est constatée.

Véritables Formule 1 des mers, les Ultims, ces trimarans géants dotés de foils, vont écrire un chapitre inédit de l’aventure maritime qui ne sera pas sans conséquence sur la façon dont nous concevrons et pratiquerons la voile à l’avenir. Autant se mettre à la page.
Ce livre invite donc à mieux comprendre ce que cachent les exploits des marins qui se sont lancés dans cette odyssée, tel François Gabart capable de faire le tour du monde en 42 jours. Il s’agit aussi de mettre en évidence l’exceptionnel travail d’architectes, d’ingénieurs, de techniciens, d’équipes entières vouées à s’affronter dans la course au large et rivalisant aussi de secrets invisibles à l’œil nu.

La voile au point ultime.

Un ouvrage dirigé par Olivier Villepreux. Avec des textes de Frédéric Augendre, Dino Di Meo, Antoine Grenapin, Jean-Louis Le Touzet, Patricia Oudit, Pierrick Pourchasse, et les paroles de Franck Cammas, Charles Caudrelier, Thomas Coville, François Gabart, Yves Le Blevec et Armel Le Cléac’h.
S'identifier pour envoyer des commentaires.