Comme le Noir et le Blanc, Conte pour enfants
Format
Broché
Éditeur
Editions Ex Aequo
Date de publication
Langue
français

Comme le Noir et le Blanc

Conte pour enfants

Editions Ex Aequo

Offres

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9782378737375
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    1.99

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9782378737375
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    1.99

Autre version disponible

L'histoire merveilleuse d'un petit garçon pas comme les autres...
Il était une fois dans un petit village au creux d'une région baignée de lumière un garçon nommé Sirius qui avait tout pour être heureux... enfin presque tout ! Car Sirius n'est pas vraiment comme les autres enfants et il se sent rejeté. Prêt à tout pour trouver une solution à son terrible problème il décide de quitter sa famille pour partir à la recherche du sorcier tout-puissant qui saura l'exaucer. Au fil de ses rencontres, découvrira-t-il que le bonheur n'est pas toujours là où on l'attend ?
Suivez les aventures de Sirius au cœur de cet univers extraordinaire, peuplé de personnages incroyables ! Un conte illustré à découvrir dès 6 ans !
EXTRAIT
— Bonjour, répéta la voix.
— Bon...Bonjour, répondit en tremblant Sirius. Il avait beau regarder autour de lui, il ne voyait personne.
— N'aie pas peur, je ne te ferai aucun mal.
Le ton rassurant de la voix réconforta un peu le garçon qui néanmoins n'en menait pas large.
— Où êtes-vous et qui êtes-vous ? demanda Sirius.
— Je suis là, devant toi et je m'appelle Anna.
Le garçon plissa les yeux et finit par remarquer, face à lui, entre deux chênes, une silhouette. Après une seconde d'hésitation, il fit un pas en sa direction. La silhouette s'approcha à son tour et se tenait désormais à quelques centimètres de lui. En dépit de cette proximité, Sirius ne distingua pas le visage d'Anna qui restait sombre et sans éclat.
— Et toi, quel est ton nom ?
— Sirius, je me prénomme Sirius.
Anna s'approcha encore un peu plus du garçon si bien qu'il sentait son souffle sur son cou. Mais ne voyant toujours pas son visage, Sirius comprit qu'elle n'était qu'une ombre.
— Tu n'es pas comme les autres, déclara Anna dont les yeux noirs semblaient fixer le garçon.
— Pourquoi ? interrogea-t-il.
— D'ordinaire, les gens ont peur de moi et prennent la fuite. Mais toi, non.
— Tu es...Tu es...
— Je suis une ombre. Une ombre comme tous les habitants de ce village en contrebas. Et il en est ainsi depuis la nuit des temps.
— Tu veux dire que tu as toujours été comme ça ?
— Oui, depuis ma naissance. Et c'est une vraie malédiction !
— Ah ? Pourquoi ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.