www.leslibraires.fr
Au paradis, Roman coréen
Éditeur
Decrescenzo
Date de publication
Langue
français

Au paradis

Roman coréen

Decrescenzo

Offres

  • AideEAN13 : 9782367270395
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    8.99

Autre version disponible

**Trois jeunes coréens insouciants partent à la découverte de New York et de
ses lieux branchés !**

Kay, jeune étudiante coréenne en stage linguistique aux États-Unis, découvre
la vie new-yorkaise en compagnie de sa séduisante amie Summer et son petit ami
Dan, deux jeunes amateurs de soirées festives et de lieux branchés — un milieu
plutôt aisé. De rencontres amoureuses en nuits blanches où l’alcool coule à
flots et la drogue s’invite parfois, le trio mène une vie insouciante. Mais le
rêve prend fin lorsque Kay doit rentrer en Corée et renouer avec la réalité de
sa vie quotidienne.
Née en 1984, Apple Kim commence sa carrière d’écrivain en 2005 en parallèle de
ses études en sciences sociales. Son œuvre est généralement présentée comme un
révélateur des travers de notre société, des fractures entre générations. Âgée
d’une trentaine d’années, l’auteur excelle à décrire la vie de jeunes adultes,
leur rage de vivre, leur indifférence, leur incompréhension du monde qui se
traduit par une violence exacerbée. _Au paradis_ est son deuxième livre publié
en France, après _Mina_ (Decrescenzo, 2013).

**Rencontres, alcool, drogues, nuits blanches,... Comment se passera le
retour de Kay en Corée ? Découvrez sans tarder ce roman sous forme de critique
sociale sur la jeunesse et la société contemporaine.**

EXTRAIT

Au fond, qu’est-ce qu’un avenir ? Les gens n’ont plus la moindre idée du sens
de ce mot. La vie est déjà devenue à tous égards comme un appareil jetable.
Les gens détournent la tête de la vie tombée en faillite et fuient vers les
plaisirs bon marché. Ils n’ont toujours pas l’intention d’abandonner leurs
habitudes. On dirait qu’ils ont décidé d’hypothéquer à la banque leur avenir
tout en continuant à croire qu’ils ont le choix, ou qu’ils ont fait ce choix-
là. En réalité, ils ne font que se déplacer comme des objets sur un tapis
roulant géré jusque dans le détail par le capital et standardisé à fond. Le
tourisme, c’est pareil : à partir du moment où vous entrez dans un aéroport
jusqu’au moment où vous en ressortez, tout le processus du voyage ressemble
exactement à du shopping. Les grandes villes célèbres dans le monde entier se
font concurrence en proposant leurs programmes touristiques. Déjà dans
l’avion, des magazines gratuits affichent une liste de boîtes de nuit à la
mode et fournissent des informations pour faire des achats dans les centres-
villes récemment réaménagés. Même les graffitis qui couvrent les murs font
partie de la stratégie du tourisme ! D’ailleurs, les lieux qui ont perdu leur
charme secret en se laissant recommander par les touristes sont sans cesse
rhabillés pour redevenir nouveaux. Les visiteurs essaient d’un côté de trouver
ce qui est le plus original, de l’autre côté de suivre la mode. De nos jours,
il ne reste plus rien de nouveau, plus rien à explorer, tout a été déjà
découvert et redécouvert.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

L'auteur arrive à décortiquer avec justesse une jeunesse sans grande illusion
sur la vie qu'ils ont. Je suis très contente d'avoir découvert ce roman. -
**Talina, _Babelio_**

À PROPOS DE L'AUTEUR

**Apple Kim** a la réputation d’être une jeune écrivaine révoltée, qui
utilise ses connaissances en sciences humaines pour critiquer les problèmes
sociaux, surtout les difficultés du conflit intergénérationnel. Ses phrases
sont plutôt sèches, répétitives, parfois même trop, pour former un style
oralisé très contemporain qui rappelle le théâtre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.