Nouvelles complètes / J. G. Graham, Volume 3, 1972-1996, Nouvelles complètes / 1972-1996
Format
Broché
EAN13
9782907681865
ISBN
978-2-907681-86-5
Éditeur
Tristram
Date de publication
Collection
LITT.ETRANGERE (3)
Séries
Nouvelles complètes / J. G. Graham (3)
Nombre de pages
692
Dimensions
22 x 14 x 0 cm
Poids
683 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
850

Volume 3, 1972-1996 - Nouvelles complètes / 1972-1996

De

Édité par

Tristram

Litt.Etrangere

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autres livres dans la même série

J.G. Ballard est né en 1930 à Shanghai. À la suite de l’attaque sur Pearl Harbor, il est interné avec sa famille par l’armée japonaise dans un camp de prisonniers civils jusqu’à la fin de la guerre. De retour en Angleterre et après des études de médecine à Cambridge, il exerce divers métiers, notamment comme pilote de la RAF au Canada. Ses premières nouvelles paraissent en 1956 et dès lors il ne cesse plus d’écrire. Son premier roman, Le Monde englouti, est publié en 1962, suivi d’une trentaine d’autres livres de fiction. Deux d’entre eux ont été adaptés au cinéma par Steven Spielberg (Empire du Soleil) et David Cronenberg (Crash).

J.G. Ballard — souvent présenté outre-manche comme « le plus grand auteur anglais de son temps » — est mort à Londres il y a un an.

La centaine de nouvelles écrites par J.G Ballard représente environ la moitié de son œuvre publiée, et l’on peut dire que se trouve, parmi elles, une part importante du meilleur de sa production.

Non seulement Ballard a longtemps été exclusivement nouvelliste — de 1956 à 1962 — mais c’est avec ses nouvelles, publiées dans les revues du monde entier, qu’il a révolutionné la littérature d’anticipation anglaise.

Introuvables en français depuis très longtemps, elles ont acquis une réputation mythique.

Retraduites ou révisées par Bernard Sigaud, elles permettent de comprendre pourquoi J.G. Ballard a été considéré dès ses débuts comme l’héritier de H.G. Wells, Huxley ou Orwell, et pourquoi il est cité aujourd’hui comme un modèle par Don DeLillo, Will Self ou Michel Houellebecq.
S'identifier pour envoyer des commentaires.