Marx et sa baguette, Essai autobiographique
Éditeur
Decrescenzo
Date de publication
Langue
français

Marx et sa baguette

Essai autobiographique

Decrescenzo

Offres

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9782367270876
    • Fichier EPUB à mise en page fixe, avec Marquage en filigrane
    13.99

Autre version disponible

À trente ans, Itaru souhaite redonner du sens à son travail et décide de devenir boulanger.
Itaru vit de petits boulots. Arrivé à la trentaine, diplôme en poche, il trouve une place chez un grossiste de produits biologiques et découvre des méthodes pas vraiment « bio ». Itaru veut donner du sens à son travail. Une nuit, il a une révélation. Il va devenir boulanger. Sauf qu'il ne connaît rien à la fabrication du pain. Il commence un nouvel apprentissage, rencontre sa future femme et lit Le Capital. Sa vie bascule. Un boulanger japonais, voilà qui n'est pas courant. Un boulanger japonais qui applique les leçons de Marx, encore moins.
Mais Marx et sa baguette n'est pas un livre politique. Il est le récit d'un homme passionné d'écologie qui veut vivre autrement, nourrir ses semblables, sans les empoisonner. Il nous dit comment...
Plongez-vous dans l'essai autobiographique d'un Japonais qui s'est lancé dans une démarche écologique afin de vivre mieux et a ainsi redécouvert l'artisanat de son pays.
EXTRAIT
C'est d'abord Mari, ma future femme, qui perdit patience. Tous deux étions nouvellement embauchés chez ce grossiste. Nous avons ressenti de la sympathie l'un pour l'autre et très vite, nous sommes tombés amoureux. Un jour, Mari me dit : " Cette entreprise est écœurante. Elle engrange des bénéfices sans considération pour la nourriture. Pour le grossiste, ses employés et les producteurs, les produits agricoles bios ne sont que des marchandises de négoce. Mais, être « Bio », n'est-ce pas une philosophie qui recherche l'harmonie entre la Vie humaine et la Nature ? Inutile de continuer à travailler dans un tel endroit. Itaru, toi aussi, tu ferais mieux d'arrêter, pour ta santé."Le deuxième été chez ce grossiste, elle démissionna.
Quand j'y pense aujourd'hui, on peut dire que c'était une « entreprise black ». Il était ridicule de supporter de telles conditions de travail jusqu'à en tomber malade. Je le savais bien. Mais que pourrais-je faire après ma démission ? Au fond de mon cœur, j'aspirais toujours à une vie à la campagne, une vie d'agriculteur. Mais j'étais face à une réalité qui intégrait la presque totalité de l'agriculture dans un grand système économique, dirigé par le capitalisme. Je sentais la nécessité d'être à l'extérieur de ce système qui règne sur le monde, pour reconstruire l'Agriculture.
Un jour, j'accomplirai quelque chose, peut-être de petit, mais d'authentique. Je veux gagner ma vie en étant convaincu d'un juste engagement.
Je ne savais pas où se trouvait la sortie. Je n'osais pas quitter mon travail et je continuais à souffrir.
CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
"Travailler" naturellement on y rêve non ? Et bien, ce roman est un exemple. On nous parle , on nous explique , on nous montre , on apprend , on comprend. J'ai vraiment bien aimé. - Blog Read with Justine
À PROPOS DE L'AUTEUR
Itaru Watanabe mène jusqu'à près de trente ans une adolescence prolongée, à la recherche de lui-même. C'est sur le tard qu'il trouve sa voie : boulanger. Pendant son apprentissage il rencontre sa femme, et le couple part s'installer à la campagne ouvrir sa première boulangerie. Il s'agit donc bien de l'histoire de Itaru, boulanger, mais aussi d'une aventure familiale, puisque le couple accueille bientôt deux enfants. À la campagne, la petite famille est en quête des meilleurs produits pour la fabrication de son pain de mie et redécouvre de vieux artisanats japonais.
S'identifier pour envoyer des commentaires.