Trois merveilleux contes de Noël, Contes merveilleux
Éditeur
Le Lys Bleu Éditions
Date de publication
Langue
français

Trois merveilleux contes de Noël

Contes merveilleux

Le Lys Bleu Éditions

Offres

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9782851139269
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    5.99

Autre version disponible

Découvrez trois récits enchanteurs et enchantés à lire à tout âge !
On commence par écrire une histoire parce qu'on a ça dans la peau. Mon père, ce grand conteur, me disait : « Grandis, mais ne cesse pas d'être une enfant, parce que c'est notre esprit qui fait la vie laide ou belle ». Au fil du temps, c'est devenu une passion. J'aime m'éclipser dans « Mon Monde à Moi ». C'est là que je trouve « la vie belle » et plus encore, lorsque je rentre timidement dans une aventure qui va me transporter dans une sphère unique que seul un écrivain peut comprendre. C'est merveilleux de pénétrer dans l'imaginaire. Je me suis posée dans l'écriture, pour inventer du rêve. C'est une récréation, un délassement et un bon passe-temps. Sans doute pour moi, mais aussi pour eux, les enfants. La lecture est la respiration de l'esprit. Mes petits lecteurs trouveront dans mes aventures un souffle de bonheur.
Plongez-vous dans ces trois contes de Noël pleins de fantaisie et de surprises !
EXTRAIT
Le ventre plein, bercé par le roulement de la poussette, il commença à somnoler, puis il s'endormit profondément.
Son réveil fut brutal lorsqu'il entendit une forte exclamation. Deux yeux le dévisageaient avec surprise.
— Mais que fait-il là cet ours ? Jessie ! Viens voir !
— J'arrive maman !
— Que fait cette peluche ici ? L'aurais-tu prise au magasin ?
— Mais non voyons ! Tu plaisantes j'espère ! Jamais je n'aurais fait ça ! Tu le sais bien maman. Mais qu'est-ce qu'il est mignon !
Elle le prit tendrement dans ses bras.
— Je ne t'ai pas acheté cet ours pourtant ! Alors qu'est-ce qu'il fait là ?
— Moi, je ne me pose pas tant de questions. Il est là et maintenant il est à moi. Oh ! regarde ! Il a posé son petit sac à côté de lui.
Très curieuse, elle l'ouvrit aussitôt.
— Tiens c'est bizarre, il y a une fronde et des pierres à l'intérieur. Que peut-il bien faire avec ça ? Bon ! Ce n'est pas important. Maman, je monte dans ma chambre, tu m'appelles quand le déjeuner est prêt.
— Profites-en pour faire tes devoirs, ma chérie.
— Je vais lui chercher un nom à ce petit. J'ai envie de l'appeler Bébé, qu'en penses-tu ?
— J'en sais rien ! Franchement, je n'ai aucune idée, il faut que je réfléchisse.
— J'adore les bébés et comme il est petit et trop mignon, je trouve que ça lui va bien.
— Tu as raison ! Fais comme tu veux.
— À tout à l'heure, maman !
Elle monta vivement les escaliers avec Bébé dans ses bras et son petit sac à dos.
Il trouva une place de choix entre les coussins posés sur le lit. Mais cela l'inquiéta. Il était coincé à présent dans cette maison. Même si l'endroit lui plaisait, il ne devait pas rester là. Qu'est-ce qu'il avait été stupide de s'endormir.
S'identifier pour envoyer des commentaires.