www.leslibraires.fr
Kurt Martin et le Musée des Beaux-Arts de Strasbourg, Politique des musées et des expositions sous le IIIe Reich et dans l'immédiate après-guerre
Format
Broché
EAN13
9782735124428
ISBN
978-2-7351-2442-8
Éditeur
Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris, Akademie Verlag
Date de publication
Collection
Passages/Passagen
Nombre de pages
560
Dimensions
17 cm
Poids
1158 g
Langue
français
Langue d'origine
allemand

Kurt Martin et le Musée des Beaux-Arts de Strasbourg

Politique des musées et des expositions sous le IIIe Reich et dans l'immédiate après-guerre

Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris, Akademie Verlag

Passages/Passagen

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

L'ouvrage de Tessa Friederike Rosebrock, issu de la thèse qu'elle a soutenue en 2010 à l'Université libre de Berlin, revient sur l'histoire du musée des Beaux-Arts de la ville de Strasbourg depuis sa fondation en 1802 jusqu'à la période de l'immédiat après-guerre et en particulier pendant la période d'occupation nazie. En s'appuyant sur des sources jusqu'ici inexploitées, l'auteur met en lumière le rôle central joué par le directeur de l'établissement entre 1940 et 1944, l'historien de l'art allemand Kurt Martin, opposant au régime nazi. La portée de cette étude biographique s'étend bien au-delà de l'Alsace annexée et de la région de Bade, elle éclaire la politique culturelle et artistique et la vie des institutions culturelles françaises et allemandes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Par ailleurs, l'auteur a également porté une attention approfondie à l'histoire des provenances des œuvres acquises par Kurt Martin pour le musée des Beaux-Arts de Strasbourg. Elle porte plus particulièrement son intérêt sur les acquisitions de peintures françaises et retrace le parcours de la collection pendant le régime nazi, entre son transfert dans des dépôts sécurisés allemands et sa réinstallation dans le Palais Rohan après la fin du conflit, sans oublier les expositions organisées pendant et après la guerre. Enfin, l'ouvrage s'achève par une ouverture sur le renouveau culturel qui s'est produit après 1945 de part et d'autre du Rhin.

Ce livre est une contribution majeure à l'histoire des musées et des collections et pallie le manque de recherches approfondies sur les réseaux relationnels en place dans les musées allemands pendant la Seconde Guerre mondiale.
S'identifier pour envoyer des commentaires.