www.leslibraires.fr
La Corée du Nord à bicyclette, Un diplomate à Pyongyang
Éditeur
Decrescenzo
Date de publication
Langue
français

La Corée du Nord à bicyclette

Un diplomate à Pyongyang

Decrescenzo

Offres

  • AideEAN13 : 9782367270760
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    13.99

Autre version disponible

**Découvrez la face cachée de la Corée du Nord !**

Ne vous fiez pas au titre. Ce livre nous permet de comprendre les raisons pour
lesquelles toutes les stratégies internationales contre la Corée du Nord ont
échoué jusqu’ici. John Everard a bénéficié d’une position privilégiée :
diplomate britannique en poste à Pyongyang il a été un observateur placé au
cœur du système politique nord-coréen en fréquentant les cercles étroits de la
capitale.
Mais John Everard ne s’est pas laissé emprisonner dans les réseaux du pouvoir.
Jour après jour, il a enfourché sa bicyclette et sillonné, autant qu’il le
pouvait, les environs de la capitale. Il a fréquenté les marchés populaires et
surtout, chose rare, il a rencontré régulièrement des Nord-Coréens. Il a noté,
il a échangé, il a photographié pour mieux comprendre ce pays mystérieux,
propice à toutes les peurs et à tous les fantasmes.
Il en résulte un savant maillage d’analyses politiques très documentées et de
portraits à hauteur d’homme. Mais, s’il est sans concession à l’égard de
l’élite dirigeante nord-coréenne, il ne cache pas sa sympathie pour le peuple.
Un ouvrage d’analyse politique rempli d’humanité.

**L'essai humain et politique d'un ancien diplomate britannique en poste à
Pyongyang, qui est allé à la rencontre des Coréens à l'aide de sa bicyclette
!**

EXTRAIT

Il est courant de voir des gens jouer aux échecs coréens dans les parcs. Alors
que les échecs peuvent être considérés en Occident comme une activité calme et
plutôt cérébrale, c’est en Corée une affaire de groupe. En Corée du Nord, il
suffit que deux personnes s’asseyent pour faire une partie d’échecs dans un
lieu public pour qu’immédiatement ils se retrouvent entourés d’une foule
d’observateurs qui leur prodigueront bruyamment leurs conseils, qu’ils soient
ou non sollicités. Curieusement, les échecs semblaient être un passe-temps
exclusivement masculin – je n’ai jamais vu une femme jouer ou simplement
regarder une partie d’échecs.
Les loisirs relèvent presque toujours d’une activité collective. L’habitude
occidentale de voyager seul, ou de passer volontairement du temps sans être
accompagné, paraît étrange aux Coréens. S’ils vont se promener, ce sera la
plupart du temps avec un ami. Un jour, j’ai demandé à un groupe de jeunes
coréennes ce qu’elles faisaient de leur temps libre. Le rouge aux joues et
pouffant de rire, elles m’ont montré une chorégraphie qu’elles avaient mise au
point ensemble, et qui de fait était tout à fait présentable. Pour ceux qui
avaient de l’argent (une minorité), il y avait aussi des restaurants et des
bars, autant de lieux de socialisation. Je les décris plus loin.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Ce livre s'adresse à tous ceux qui veulent en savoir plus sur la Corée du nord
sans se limiter à ce qu'on nous offre dans les médias. C'est le pays vu de
l'intérieur. Il est également agrémenté de photos. On apprend plein de choses
sans que ce soit indigeste pour qui n'a pas l'habitude de lire des ouvrages
documentaires. C'est très très intéressant, je recommande chaudement ! -
**djelisaweta, _Babelio_**

John Everard m'a fait découvrir la face cachée de la Corée du Nord et les
origines de la situation dans laquelle elle se trouve actuellement. En poste à
Pyongyang, observateur attentif et discret, il s'exprime simplement, avec
humour et clarté. - **littleone, _Babelio_**

Un livre passionnant. Ce livre est à la fois pointu et très abordable. Point
de pédanterie ni de dogme dans ce livre, mais de l'érudition associée à de
l'humilité. - **Ourcq, _Babelio_**

À PROPOS DE L'AUTEUR

**John Everard** est né en 1956. Ancien diplomate britannique, il passe par
la Biélorussie et l’Uruguay avant d’entrer en fonction à Pyongyang de 2006 à
2008, expérience marquante dont il tirera un livre. Il a également été
coordinateur auprès de l’ONU autour des questions sur la Corée du Nord.
S'identifier pour envoyer des commentaires.