www.leslibraires.fr
C'est comme ça que je disparais
Format
Broché
EAN13
9782360121205
ISBN
978-2-36012-120-5
Éditeur
La ville brûle
Date de publication
Collection
Hors collection BD AC
Nombre de pages
208
Dimensions
23,5 x 16,5 x 1,9 cm
Poids
558 g
Langue
français

C'est comme ça que je disparais

De

La ville brûle

Hors collection BD AC

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Très attendue, C’est comme ça que je disparais est la première fiction de Mirion Malle, bien connue pour ses BD didactiques féministes, engagées et aussi percutantes qu’hilarantes.

C’est comme ça que je disparais est une tranche de vie douce-amère, pop et très « nouvelle vague ». Mirion Malle nous entraîne au plus près des personnages et de leurs émotions, au plus près aussi du mal-être et de la dépression vécue par l’héroïne.

Cette BD, qui est un véritable miroir tendu aux jeunes adultes du 21e siècle, aborde aussi en creux la question de la santé mentale et de la dépression. Mirion Malle, avec le talent qui est le sien, le fait avec énormément de sensibilité et de pudeur (avec humour aussi, bien sûr !), par petites touches impressionnistes composant un tableau particulièrement touchant et servi par une écriture remarquable.

On y retrouve par ailleurs l’univers et les thèmes de prédilection de Mirion Malle (le féminisme, la sororité, le soutien, l’écoute, le karaoké, les chansons des années 2000, la communication et les réseaux sociaux) et l’on y découvre la vie à Montréal.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (le Carnet à spirales)
13 août 2020

Au bord du gouffre

Clara, une jeune femme triste aux idées morbides, se renferme sur elle-même et s'isole. Personne ne semble la comprendre dans ses amies et sa famille. Elle noie son mal-être dans un job mal payé dans une maison d'édition et délaisse ...

Lire la suite

par (Le Bateau Livre)
4 février 2020

Touchant et si important !

Clara se sent brisée, a -parfois - envie de mourir, préfère souvent rester toute seule, parce que de toute façon, même entourée, elle sent comme un vide, au fond d'elle-même. Même si son job est chouette. Même si ses copa.i.n.e.s ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Mirion Malle