www.leslibraires.fr
Propriétés privées
Format
Broché
EAN13
9782714479815
ISBN
978-2-7144-7981-5
Éditeur
Belfond
Date de publication
Nombre de pages
456
Dimensions
22 x 14 x 3 cm
Poids
492 g

Propriétés privées

De

Traduit par

Belfond

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Mémoire 7
    21.00

Autre version disponible

Ne dit-on pas que les choses que l’on possède finissent toujours par nous posséder ?

Alors que son meilleur ami décide de l’exclure de sa vie, une artiste tente de récupérer le cadeau démesuré qu’elle lui avait offert.
Un couple entreprend de bouter hors de chez lui son fils de trente ans qui, en bon millenial, va mettre en scène cet « abandon » sur les réseaux sociaux et devenir une star du net.
Un businessman détourne l’argent de son entreprise et s’envole pour une vie dorée au soleil, avant de se voir rongé par la culpabilité.
Une femme s’acharne à posséder une maison qui ne veut pas d’elle...

Portées par la verve sarcastique, l’esprit d’analyse, la provocation d’une Shriver au meilleur de sa forme, douze histoires sur un sujet aussi inattendu que central : la propriété. Celle que nous nous octroyons sur les autres, sur les objets, celle qui définit notre statut social, celle qui nous aliène aussi.
Critique acerbe de nos sociétés malades, miroir peu flatteur de notre course effrénée à la possession, une œuvre d’une brûlante actualité, salutaire et éclairante.

Dans la presse
« Ce recueil recense avec une réjouissante ironie les nombreux abus auxquels peut mener le manque, le besoin ardent de posséder. Des locataires deviennent des propriétaires malheureux ; un cadeau de mariage provoque un affrontement entre amis ; un homme et son père se font la guerre pour 160 dollars et le prix d’un timbre-poste. »
NEW YORK TIMES BOOK REVIEW

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Le Pain des Rêves)
19 juin 2020

Dans le mi-temps des années 2000, il a été question d’une "France de propriétaires", une volonté louable des pouvoirs publics, car il faut un logement pour que la vie familiale, sociale et professionnelle puisse se dérouler au mieux. Mais on ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Lionel Shriver