Les derniers jours du nazisme et du fascisme, Histoire
Éditeur
Jourdan
Langue
français

Les derniers jours du nazisme et du fascisme

Histoire

Jourdan

Offres

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9782390093794
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    9.99

Autre version disponible

Retour sur une période sombre de l'histoire d'Europe, déchirée par le fascisme et le nazisme.
De la chute de Mussolini à celle de Hitler, voici un ouvrage qui retrace les derniers jours de pouvoir de deux grands tyrans de la Seconde Guerre mondiale ainsi que les différentes étapes qui ont mené leur mouvement à sa perte.
Les derniers jours, les dernières heures dans le bunker de Berlin sont reconstitués grâce aux témoignages recueillis de première main par l'auteur auprès des survivants. La relation qu'en donne Jacques de Launay constitue un document historique et psychologique du plus haut intérêt.
Il se penche également, de la même manière, sur les ultimes instants de pouvoir de Mussolini et sur la façon dont le Duce a peu à peu sombré.
Jacques de Launay restitue les climats politiques dans lesquels étaient plongées l'Allemagne nazie et l'Italie de Mussolini, réunissant les principaux événements qui ont fait sombrer les deux régimes totalitaires... Un ouvrage complet, qui analyse des témoignages de rescapés et de témoins, et qui met en lumière une période encore obscure.
EXTRAIT
La rencontre Hitler-Mussolini, l'avant-dernière, a été une profonde désillusion pour le Fu¨hrer.
Écoutons Goebbels,
"Le Duce n'a pas tiré de la catastrophe italienne les conclusions attendues du Fu¨hrer. Il était naturellement enchanté de revoir ce dernier et de pouvoir à nouveau jouir de sa liberté. Le Fu¨hrer croyait que le premier soin du Duce consisterait à organiser un procès monstre contre ceux qui l'avaient trahi. Il n'en est rien, ce qui montre les vraies limites de son caractère. Le Duce n'est pas un révolutionnaire à la manière du Fu¨hrer ou de Staline. Il est tellement lié à son italianiste qu'il lui manque les traits de caractère qui font les grands révolutionnaires et les grands entraîneurs d'hommes. En outre, sa fille Edda et, à travers elle, son gendre Ciano exercent une influence néfaste sur lui. Le Fu¨hrer m'apprend qu'Edda Mussolini n'est pas la fille de Rachele, la femme du Duce, mais une enfant illégitime qu'il a adoptée après s'être marié. Cela explique beaucoup de choses. Je m'étais déjà souvent demandé comment il se faisait qu'Edda eût si peu de ressemblance avec ses frères Vittorio et Bruno. Voilà la solution de l'énigme."
À PROPOS DE L'AUTEUR
Jacques de Launay est un auteur d'ouvrages et de films sur l'histoire contemporaine ainsi que sur la Seconde Guerre Mondiale.
Bien que français, il a vécu longtemps en Belgique. Il est l'auteur de près d'une quarantaine d'ouvrages dont plusieurs sont consacrés à la Belgique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.