www.leslibraires.fr
L’occitan gascon en Catalogne espagnole. Le Val d’Aran, Du vernaculaire au formel
Éditeur
Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Date de publication
Collection
Multilinguisme et langues minoritaires
Langue
français

L’occitan gascon en Catalogne espagnole. Le Val d’Aran

Du vernaculaire au formel

Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine

Multilinguisme et langues minoritaires

Offres

  • AideEAN13 : 9782858925612
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    5.99

Autre version disponible

Le Val d'Aran a souvent été cité pour la beauté de ses paysages. En Espagne,
on l'appelle parfois la "petite Suisse catalane". De nos jours, la montagne
aranaise attire le tourisme d'hiver et d'été. Cette évolution récente est
propre à favoriser le désenclavement de cette région autrefois réputée en
Espagne pour son isolement. Le tourisme, avantagé par l'ouverture de la vallée
sur la France, est sans doute une chance économique que d'autres vallées des
Pyrénées espagnoles peuvent envier à l'Aran. S'il est porteur de nouvelles
orientations économiques, il est aussi susceptible d'entraîner des mutations
socioculturelles. "Petite Suisse" par la montagne, le tourisme de randonnée et
de neige, le Val d'Aran l'est peut-être aussi par son paysage linguistique, où
se rencontrent et se croisent plusieurs langues. Mais, alors qu'en Suisse les
langues se côtoient géographiquement, là elles se superposent. La langue du
Val d'Aran, l'aranais, qui fait partie de la branche gasconne de la famille
linguistique occitane, est confrontée à trois autres langues latines, le
castillan, le catalan et le français, qui jouissent de statuts supérieurs. Le
multilinguisme aranais, où quatre langues latines jouent différents rôles, est
un des seuls cas où un parler d'oc se trouve dans cette situation. Un autre
cas, plus étendu géographiquement, existe dans des vallées des Alpes
italiennes. L'italien, le piémontais et le français se superposent, à des
degrés divers, à des variétés locales héritées d'occitan provençal ou de nord-
occitan.
S'identifier pour envoyer des commentaires.