www.leslibraires.fr
Il est des hommes qui se perdront toujours
Format
Broché
EAN13
9782818048689
ISBN
978-2-8180-4868-9
Éditeur
P.O.L.
Date de publication
Collection
Fiction
Nombre de pages
384
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
412 g
Langue
français

Il est des hommes qui se perdront toujours

De

P.O.L.

Fiction

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Grangier
    21.00

Autre version disponible

L'espérance de vie de l'amour, c'est huit ans. Pour la haine, comptez plutôt vingt. La seule chose qui dure toujours, c'est l'enfance, quand elle s'est mal passée.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie de l'Horloge)
21 janvier 2021

Délicat d'évoquer les quartiers difficiles de Marseille... et pourtant quelle énergie et quelle intelligence de propos à travers l'histoire de cette fratrie. Car à côté de la violence, l'envie de vivre ; à côté de la pauvreté, une certaine beauté. ...

Lire la suite

par (Au moulin des Lettres)
8 janvier 2021

Un roman bouleversant et solaire sur l'enfance saccagée

Les années 90 constituent la bande-son de ce roman magnifique et la ville de Marseille son décor, pas le Panier ou le Vieux-Port, non, c’est entre les tours dégradées et taguées du quartier dénommé « Arthaud », quartier à la ...

Lire la suite

par (Fontaine Auteuil)
18 octobre 2020

A dévorer

Imaginez Marseille, ses petites rues, ses cités, ses quartiers pauvres... oubliés. C'est là que vie une famille brisée avant même d'avoir commencé à exister. Entre un père violent verbalement et une mère qui ne défend guère ses enfants,tout s'imbrique pour ...

Lire la suite

par (Librairie Auréole)
18 juin 2020

COUP DE COEUR

Préparez-vous pour un voyage au bout la nuit. Quartiers nord de Marseille, Karel et sa petite sœur sirotent une grenadine un jour de canicule, sous le regard menaçant d’un père qui les maltraite. Karel. C’est lui qui nous raconte son ...

Lire la suite

par (Librairie La Galerne)
25 mai 2020

Un texte époustouflant absolument solaire.

Malgré la noirceur des quartiers Nord de Marseille, malgré les douleurs de l’enfance, ce salaud de père et cette mère complètement larguée, malgré la solitude et les égarements, Kamel (le narrateur), son frère et sa sœur s’en sortent comme ils ...

Lire la suite

par (Nouvelle librairie Sétoise)
24 avril 2020

Marseille entre ombre et lumière

Un excellent roman noir et social, sur l'enfance sacrifiée et dévastée par la violence et la drogue dans le Marseille des années 80' à 2000. Lu par Agnès.

Lire la suite

par (Librairie La Promesse de l'aube)
10 avril 2020

Coup de coeur de Laëtitia

Dans une citée de Marseille, années 80, Karel grandit sous les coups de son père héroïnomane et alcoolique. Avec sa sœur et son petit frère, ils se construisent tant bien que mal, avec l'aide de Gitans qui vivent en marge ...

Lire la suite

par (Librairie Comme Un Roman)
11 mars 2020

Rebecca Lighieri, que l'on connaît aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam, nous entraîne dans un récit totalement addictif, oscillant entre le thriller et le roman social, dans une cité des quartiers Nord de Marseille. Que dire de l'histoire sans trop ...

Lire la suite

par (Librairie Dialogues)
8 mars 2020

Cité Arthaud

De Je viens en passant par Les garçons de l’été, Arcadie ou encore Éden, les romans de Rebecca Lighieri (alias Emmanuelle Bayamack-Tam) sont puissants dans le sens où la force romanesque vous ...

Lire la suite

par (Librairie La Grande Ourse)
6 mars 2020

Roman fort, bourré d'énergie, et musical !

Plongée au coeur des quartiers de Marseille. Rebecca Lighieri sait merveilleusement écrire sur la jeunesse. C'est rude et beau. C'est l'histoire d'une fratrie, deux frères et une soeur, leur enfance dans une famille pauvre avec des parents toxiques, détruits par ...

Lire la suite

par (Librairie La Fabrique)
5 mars 2020

Coup de coeur de Rémi

La langue française est riche de milliers de mots, et certains ne s’utilisent à bon escient qu’à de très rare cas. Prenez le mot « connard », par exemple. Ce mot s’applique intégralement à Karl, le père des trois héros ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Rebecca Lighieri