www.leslibraires.fr
Format
Broché
EAN13
9782843140105
ISBN
978-2-84314-010-5
Éditeur
LOCO
Date de publication
Nombre de pages
200
Dimensions
30 x 23,3 x 2,6 cm
Poids
1384 g
Langue
français

Kinderszenen

Treize scènes d'enfants

De

Illustrations de ,

Loco

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Kinderszenen laisse entrapercevoir l’intimité d’enfants autistes, leur manière d’appréhender l’espace et le monde. Il dresse un portrait d’enfants dit « autistes » dans la parenthèse de leurs vacances à la campagne. Loin de la violence des murs, cet ouvrage est un voyage onirique et mystérieux, parfois naïf, qui vous laisse découvrir l’énigme de ces « gamins-là ».
En 2012, Lionel Jusseret a commencé à photographier des enfants autistes après deux ans passés comme éducateur à l’association J’interviendrais qui offre aux enfants autistes profonds la possibilité de vivre des vacances en collectivité dans différentes maisons de campagne.
Il a fallu sept ans à Lionel Jusseret pour rassembler ces portraits, car l’épuisement physique et psychologique que générait un tel accompagnement ne lui permettait pas de travailler plus de deux semaines consécutives. « Les rencontres avec
les enfants, non-verbales pour la plupart, c’était d’une puissance innommable.
J’ai eu le sentiment d’entreprendre un réel voyage en territoire étranger.
J’aimais bien dire que j’allais en Autistan, en référence à Josef Schovanec
Ou tout du moins, en bordure d’Autistan. » Dans ce travail, il donne à voir l’autisme. Non, les autistes. Il s’explique. « Selon un de mes collègues, on ne peut pas parler de l’autisme. Je veux dire, en tant que sujet. Simplement parce qu’on n’en sait pas grand chose et que ça reste très vaste. Le mot autisme,
ça veut tout et rien dire à la fois. C’est donc difficile d’en parler. Au mieux,
on peut raconter des histoires d’autistes. La nuance est très importante. »
L’ouvrage reprend le découpage et les titres des 13 chapitres
de Kinderszenen, la célèbre oeuvre pour piano de Robert Schumann
qui disait qu’elle avait été conçue par un « grand enfant » comme
« souvenir pour des personnes qui ont grandi ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Babouillec