La fille aux cheveux rouges, Le projet Starpoint, T1
Éditeur
La Belle Colère
Date de publication
Langue
français

La fille aux cheveux rouges

Le projet Starpoint, T1

La Belle Colère

Offres

  • AideEAN13 : 9782380820461
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.99

Autre version disponible

Pythagore habite dans la ville de Loiret-en-Retz et s'apprête à entrer en seconde pour une année scolaire sans surprise : travailler – un peu –, écouter de la musique – souvent –, draguer les filles autant que cela lui sera possible, et notamment à l'occasion de la prochaine fête de rentrée pendant laquelle il officiera comme DJ.
Il ne se fait aucune illusion sur les railleries qu'il devra endurer au sujet de sa mère – prof de maths au lycée –, ni sur la peine que lui causeront ses passages à l'hôpital pour rendre visite à son père – brillant chercheur en physique quantique, plongé dans le coma à la suite d'une agression. Toutefois, une chose le réjouit : il va bientôt retrouver Louise, sa meilleure amie, la fille du gardien du lycée.

Le jour de la rentrée, Pythagore découvre que Louise a apparemment décidé de se passer de leur amitié. Elle s'est liée à une nouvelle élève du nom de Foresta Erivan, dont la présence à ses côtés est d'autant plus intrigante que les deux filles n'ont rien en commun.
Louise est une geek passionnée de sciences et d'ingénierie, tandis que la nouvelle élève affiche un look d'un autre genre : elle a les cheveux rouges, s'habille toujours en noir, souvent en cuir, et distribue des gifles à ceux dont elle n'apprécie pas le comportement.
À son contact, Louise s'isole de ses anciens amis, se désintéresse de son travail et commence à sécher les cours. Pythagore déplore silencieusement la présence de cette nouvelle élève qui l'irrite autant qu'elle l'attire, jusqu'à ce qu'elle débarque chez lui en pleine nuit pour lui annoncer la disparition de Louise. Elle lui explique que, pour la retrouver, ils doivent passer par ce qu'elle appelle l'« angle mort » des miroirs.
Pyth la suit sans se douter qu'il est sur le point de basculer dans un monde parallèle – le monde dans lequel Foresta a grandi, et où Louise est sur le point de se perdre.

De nombreux enfants grandissent avec un ami imaginaire. Marie-Lorna Vaconsin, elle, s'était inventé un univers où elle se réfugiait avec sa plus jeune soeur pour y vivre des aventures sous la forme d'un jeu de rôle élaboré.
Bien des années après, au cours d'études (hypokhâgne et khâgne au lycée Henri-IV), Marie-Lorna n'abandonne pas complètement son goût pour les mondes parallèles ; ses sujets de recherche s'en trouvent fortement influencés – « Le monde imaginaire chez Jean Genet ».
Adulte, elle explore une nouvelle forme de création en ouvrant des restaurants avec sa soeur. Et heureusement pour nous, dans le reflet d'une fenêtre, elle retrouve le chemin de cet autre monde qui avait continué de croître, niché dans son inconscient.

Le Projet Starpoint est né.
S'identifier pour envoyer des commentaires.