Au vu des circonstances exceptionnelles auxquelles nous faisons face, nous avons décidé de suspendre temporairement la possibilité de passer commande de livres papier sur leslibraires.fr. Nous maintenons en revanche la vente d'ebooks.

L'invasion de la mer
Éditeur
La Gibecière à Mots
Date de publication
Langue
français

L'invasion de la mer

La Gibecière à Mots

Offres

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9782374636030
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    1.99
Jules Verne (1828-1905)

"Que sais-tu ?

– Je sais ce que j'ai entendu dans le port...

– On parlait du navire qui vient chercher... qui emmènera Hadjar ?...

– Oui... à Tunis, où il sera jugé...

– Et condamné ?...

– Condamné.

– Allah ne le permettra pas, Sohar !... Non ! il ne le permettra pas !...

– Silence..." dit vivement Sohar, en prêtant l'oreille comme s'il percevait un bruit de pas sur le sable.

Sans se relever, il rampa vers l'entrée du marabout abandonné où se tenait cette conversation. Le jour durait encore, mais le soleil ne tarderait pas à disparaître derrière les dunes qui bordent de ce côté le littoral de la Petite-Syrte. Au début de mars, les crépuscules ne sont pas longs sur le trente-quatrième degré de l'hémisphère septentrional. L'astre radieux ne s'y rapproche pas de l'horizon par une descente oblique : il semble qu'il tombe suivant la verticale comme un corps soumis aux lois de la pesanteur.

Sohar s'arrêta, puis fit quelques pas au-delà du seuil calciné par l'ardeur des rayons solaires. Son regard parcourut en un instant la plaine environnante."

Noyer une partie du désert du Sahara... un projet ambitieux que l'ingénieur Schaller est chargé de relancer. Mais les Touareg, avec Hadjar - un prisonnier qui vient de s'évader - à leur tête, sont violemment opposés. M. de Schaller doit inspecter les lieux et est, pour cela, protégé par une escouade commandée par le capitaine Hardigan et le lieutenant Villette...
S'identifier pour envoyer des commentaires.