www.leslibraires.fr
Ces villages qu'on assassine
Éditeur
Le Passeur
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français

Ces villages qu'on assassine

Le Passeur

Offres

  • AideEAN13 : 9782368907672
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    8.99

Autre version disponible

**Nos villages sont attaqu es par la " technocrature ", il est urgent de
defendre ce mode de vie traditionnel et souvent plus humain que les grandes
villes. Des initiatives locales enthousiasmantes ont lieu partout en France,
partons les decouvrir.**
" Qu'est-ce qu'ils veulent ? Fermer la campagne ? Mettre tout le monde en
ville ? "
Cette reflexion du maire d'une petite commune du Gard traduit bien
l'incomprehension et le desarroi d'un grand nombre d'elus ruraux. Ils se
battent tous les jours pour maintenir leur village en vie, repondre aux
besoins des habitants, et ils ont l'impression que la-haut, dans les cabinets
ministeriels, on s'emploie a contrarier tous leurs efforts.
Ils n'ont pas tort. Une " technocrature " sans visage a decide que cette
mosaique de petites communes qui font le charme de la France etait le vestige
archaique d'un monde ancien. Elle a donc entrepris de retailler la carte
communale a la hache pour la mettre a l'heure de la mondialisation, dilapidant
ainsi un " capital affectif " inestimable.
Pierre Bonte et Celine Blampain appartiennent a deux generations differentes.
55 annees les separent ! Mais ils sont l'un et l'autre convaincus que, loin
d'etre un handicap, la multiplicite de nos communes est une richesse unique, a
preserver. Leur livre, nourri de leurs experiences, est a la fois un cri
d'alarme - la premiere partie du livre montre la crise que traverse nos
campagnes - et un acte de foi - la deuxieme partie fait etat d'initiatives
locales enthousiasmantes - dans cette France rurale qui attire de plus en plus
de jeunes citadins a la recherche d'un autre mode de vie, plus humain. C'est
aussi un message de reconnaissance aux 500 000 elus locaux qui s'epuisent,
dans l'ombre, a defendre une certaine idee du bonheur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.