www.leslibraires.fr
Exégèse des Lieux Communs
Éditeur
République des Lettres
Date de publication
Langue
français

Exégèse des Lieux Communs

République des Lettres

Offres

  • AideEAN13 : 9782824905358
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    6.99

Autre version disponible

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Léon Bloy. L'" _Exégèse des
Lieux Communs_ ", livre terrible sous son apparente cocasserie, se présente
sous la forme de quelque trois cents textes en deux séries où sont analysées,
interprétées et commentées une à une les expressions toutes faites par quoi se
traduit la "sottise bourgeoise". Comme Flaubert avec son " _Dictionnaire des
idées reçues_ ", Bloy s'attaque férocement à l'homme "qui ne fait aucun usage
de la faculté de penser" et se contente d'un répertoire limité à quelques
formules toutes faites. L'énumération des lieux comuns fait ressortir la
prédominance des préoccupations d'argent: "Les affaires sont les affaires, Qui
paie ses dettes s'enrichit, Les bons comptes font les bons amis, etc."
D'autres expriment avant tout la bonne conscience et l'assurance qu'il n'est
besoin d'être ni un héros ni un saint pour mériter considération: "On ne se
refait pas, Je m'en lave les mains, Être à cheval sur les principes, etc."
Bloy s'empare à chaque fois d'une expression, et la poussant au terme de sa
logique secrète, en déduit magistralement l'imbécillité ou la perversité
cachée du petit bourgeois qui l'emploie. Mais ce n'est là qu'un artifice de
méthode pour laisser entendre que sous chacune de ces paroles mortes subsiste
la vertu inchangée de la Parole sacrée. Bloy interprète avant tout les lieux
communs à la lumière de l'Écriture et le mot "Exégèse" doit être entendu ici
dans son sens précis. Ce qu'il tente, c'est de tirer de l'absurdité même, ou
de la pesanteur humaine, ce qui peut s'y dissimuler qui appartient à la
révélation de Dieu aux hommes. Toute parole, selon lui, est "réellement
dérobée à la Toute-Puissance créatrice", si bien que "les plus inanes
bourgeois sont, à leur insu, d'effrayants prophètes". Dès lors, le sens le
plus mystérieux réapparaît sous les pires platitudes, et le génie contemplatif
et verbal de Bloy parvient sans cesse à tirer du plus pauvre langage la
solennelle attestation du mystère de notre humaine nature.
S'identifier pour envoyer des commentaires.