www.leslibraires.fr
Sous le ciel des hommes, Roman
Format
Broché
EAN13
9782848053615
ISBN
978-2-84805-361-5
Éditeur
Sabine Wespieser Éditeur
Date de publication
Collection
Littérature
Nombre de pages
336
Dimensions
18 x 14 x 1 cm
Poids
364 g
Langue
français
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Rien ne semble pouvoir troubler le calme du grand-duché d’Éponne. Les accords financiers y décident de la marche du monde, tout y est à sa place, et il est particulièrement difficile pour un étranger récemment arrivé de s’en faire une, dans la capitale proprette plantée au bord d’un lac.

Accueillir chez lui un migrant, et rendre compte de cette expérience, le journaliste vedette Jean-Marc Féron en voit bien l’intérêt : il ne lui reste qu’à choisir le candidat idéal pour que le livre se vende.

Ailleurs en ville, quelques amis se retrouvent pour une nouvelle séance d’écriture collective : le titre seul du pamphlet en cours – Remonter le courant, critique de la déraison capitaliste – sonne comme un pavé dans la mare endormie qu’est le micro-État.

Subtile connaisseuse des méandres de l’esprit humain, Diane Meur dévoile petit à petit la vérité de ces divers personnages, liés par des affinités que, parfois, ils ignorent eux-mêmes. Tandis que la joyeuse bande d’anticapitalistes remonte vaillamment le courant de la domination, l’adorable Hossein va opérer dans la vie de Féron un retournement bouleversant et lourd de conséquences.

C’est aussi que le pamphlet, avec sa charge d’utopie jubilatoire, déborde sur l’intrigue et éclaire le monde qu’elle campe. Il apparaît ainsi au fil des pages que ce grand-duché imaginaire et quelque peu anachronique n’est pas plus irréel que le modèle de société dans lequel nous nous débattons aujourd’hui.

Doublant sa parfaite maîtrise romanesque d’un regard malicieusement critique, Diane Meur excelle à nous interroger : sous ce ciel commun à tous les hommes, l’humanité n’a-t-elle pas, à chaque instant, le choix entre le pire et le meilleur ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie Calligrammes)
4 janvier 2021

Très malin...

Avec l'air de ne pas y toucher, Diane Meur souligne les failles de notre temps, dans une fresque brillante où les puissants et les misérables n'aspirent qu'à un peu de sérénité. Piquant et très malin !

Lire la suite

par (Librairie Le Préau et la Cour des Grands)
9 novembre 2020

Qui connaît le grand-duché d’Eponne? Ni vous ni moi, mais il rappelle furieusement nos petits paradis fiscaux européens. Bien lové dans ses montagnes et ses traditions, le grand-duché respire la prospérité. Mais si les premières pages du roman plantent un ...

Lire la suite

par (La Chouette librairie)
19 septembre 2020

Coup de cœur de la chouette

Dans le grand-duché d’Éponne, un journaliste héberge un migrant, un groupe d'ami.e.s travaille sur un pamphlet anticapitaliste, une femme se bat pour sa carrière... Un grand roman choral et plein d'intelligence.

Lire la suite

par (Fontaine Luberon)
13 septembre 2020

Dans le Grand-duché d'Épône, calfeutré dans ses frontières, pays où la finance décide de la marche du monde, plaque-tournante de l'Europe où se jouent les réorientations, nous suivons des binômes, mal assortis à la recherche de sens : un grand ...

Lire la suite

par (Leslibraires.fr)
23 août 2020

Un texte fascinant et bouleversant, une remise en question d'un certain confort mais aussi d'un militantisme facile et parfois de façade. Un texte fort dont on parlera.

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Diane Meur