www.leslibraires.fr
Tragédie à L'Ile-Tudy, Capitaine Paul Capitaine - Tome 19
Éditeur
Editions Alain Bargain
Date de publication
Collection
Capitaine Paul Capitaine
Langue
français

Tragédie à L'Ile-Tudy

Capitaine Paul Capitaine - Tome 19

Editions Alain Bargain

Capitaine Paul Capitaine

Offres

  • AideEAN13 : 9782355506468
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    6.99

  • AideEAN13 : 9782355506468
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    6.99

Autre version disponible

**Une jeune femme est retrouvée calcinée dans le coffre d'une voiture. Elle
était appéciée de tous, sauf de ses rivales...**

Funeste découverte que celle d’un corps calciné dans le coffre d’une voiture
non loin de la gare de Quimper. La victime, Théa Le Rouz, une jeune femme de l
’Île-Tudy, servait les clients dans le bar de son père. Elle était apparemment
aimée de tous les habitants et ne semblait pas avoir d’ennemis. Pourtant au
cours de l’enquête, le vernis s’écaille et Paul Capitaine découvre que la
lumineuse sirène créait bien des jalousies par sa beauté incomparable et
qu’elle aimait posséder un ascendant moral sur ses rivales du bourg. Mais
tue-t-on une jeune femme avec autant de sauvagerie pour de tels motifs ?

**Plongez dans le 19e tome des enquêtes du capitaine Paul Capitaine et
découvrez qui a mené Théa Le Rouz à la mort... et pourquoi !**

EXTRAIT

Quand elle découvrit, dans le coffre d’un véhicule calciné, encore fumant et
dégoulinant de l’eau des lances des pompiers, le corps brûlé et
méconnaissable, recroquevillé dans un pneu, d’un individu identifié de sexe
féminin, la substitute Laure Barbotan ne put se retenir de m’abandonner pour
aller vomir son plus récent café derrière l’une des piles du pont qui enjambe
les voies ferrées puis l’Odet. Cela me rappela l’une de mes premières enquêtes
bretonnes, qui allait ensuite nous mener vers Douarnenez : Dominique Vasseur,
magistrate de permanence que je découvrais à peine, avait eu la même réaction
à la vision d’un corps dans le coffre d’une voiture. Pourtant rompu aux scènes
les plus bestiales, j’avais moimême du mal à soutenir l’horreur du sinistre
spectacle.
Il était 4 heures du matin, en ce samedi de permanence, lorsque Quentin, mon
futur gendre, pompier à Quimper, m’avait appelé au commissariat, pour me
signaler la découverte d’une voiture incendiée sur un parking, au niveau du
rond-point de l’Eau Blanche. Une carcasse calcinée avec, dans le coffre au
hayon ouvert, un corps, tout aussi calciné et noirci de caoutchouc. J’avais
appelé le parquet et la jeune Laure, également de permanence, s’était résolue
à passer me chercher au commissariat après un long soupir de désespérance.

À PROPOS DE L'AUTEUR

**Bernard Larhant** est né à Quimper en 1955. Il exerce la profession
particulière de créateur de jeux de lettres. Après un premier roman intimiste,
il se lance dans l’écriture de polars avec les enquêtes bretonnes d’un
policier au parcours atypique, le capitaine Paul Capitaine, accompagné de sa
fille Sarah également policière.
S'identifier pour envoyer des commentaires.