ERNESTO
Format
Broché
EAN13
9782020999748
ISBN
978-2-02-099974-8
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Cadre vert
Nombre de pages
208
Dimensions
2 x 1 x 0 cm
Poids
262 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Code dewey
850
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Ecrit en 1953, ce roman longtemps demeuré secret fut publié pour la première fois en 1975 en Italie, près de vingt ans après la mort de son auteur, dans une version légèrement amputée. C'est ici la version intégrale qui est entièrement retraduite.Ernesto raconte l’initiation sexuelle d’un adolescent de seize ans. D’abord avec un homme plus âgé, manoeuvre journalier dans l'entrepôt de farine où il travaillle, puis avec une jeune prostituée, enfin avec un garçon à peine plus jeune que lui. En révélant publiquement, avec la voix d’innocence et d’insolence mêlées qui caractérisaient ses poèmes, cette part intime de sa vie, Saba risquait de changer son image publique. Elsa Morante soulignait la « sympathie amoureuse » avec laquelle Saba décrivait le monde, les autres, lui-même. Et à propos d’Ernesto : « Il s’y raconte les premières expériences érotiques (amoureuses) d’un garçon : lesquelles prennent naissance, par hasard, dans une de ces relations que, quoique réelles et humaines, en tout cas naturelles, la superstition considère, sous cette forme, comme tabou. Le garçon de Saba, par sa grâce, est indemne de certains tabous, responsables de transformer les réalités naturelles en monstres absurdes et criminels. Alors que pour d’autres, contaminés par ces tabous, une telle expérience pourrait se transformer en une détermination irréelle (qui pourra faire d’eux les esclaves perpétuels d’une irréalité), pour le garçon de Saba elle reste ce qu’elle est : une simple rencontre humaine, qui, en soi, est innocente (puisqu’il n’en est pas corrompu) et n’est pas maléfique. Emporté par son innocente sensualité, et par sa curiosité spontanée de la vie, ce garçon idéal, de même qu’il est passé à travers sa première expérience occasionnelle, connaîtra ensuite naturellement l’amour des femmes, aura une femme aimée, etc. »Umberto Saba (1883-1957) est considéré comme le plus grand poète de Trieste et, assurément, un des plus grands poètes italiens du XXe siècle. Son Canzoniere, paru peu après la guerre, a fait immédiatement figure de classique. Mais son oeuvre en prose recèle des chefs-d'oeuvre de raffinement, d'insolence, de profondeur. La quasi-totalité de ses livres a été traduite en français à l'Age d'Homme, chez Rivages et José Corti.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Umberto Saba
Plus d'informations sur René de Ceccaty