www.leslibraires.fr
Les Noms latins d'astres et de constellations
Format
Broché
EAN13
9782251328829
ISBN
978-2-251-32882-9
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Études anciennes Série latine
Nombre de pages
318
Dimensions
24,2 x 16 x 1,8 cm
Poids
522 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais

Les Noms latins d'astres et de constellations

De

Les Belles Lettres

Études anciennes Série latine

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Cette somme imposante et importante aborde par le biais du vocabulaire tous les problèmes de fonds (problème de définition, de terminologie de sidus, stella etc.)
Il n'existe pas, à proprement parler d'astronomie romaine, et le seul astronome connu à Rome (C. Sulpicius Galus, c. 170 a.C.) ne peut prétendre à être un scientifique. Les Romains sont débiteurs de la science grecque tant pour la théorie que dans les inventions pratiques (cadrans, horloges etc.) .
Il est plus juste de parler d'une astronomie « littéraire » (Hygin, certains passages de Virgile, commentaires des Phénomènes d'Aratos par Germanicus) et « philosophique » (Lucrèce, Martianus Capella).
L'engouement des élites et du peuple romain pour cette discipline ne se démentira pas tout au long de l'histoire, car les applications pratiques de l'astronomie sont nombreuses : établissement d'un calendrier civil, repérage des levers et couchers stellaires pour l'agriculture, constructions de cadrans solaires.
S'identifier pour envoyer des commentaires.