www.leslibraires.fr
Histoire de la fatigue, Du Moyen Âge à nos jours
Éditeur
Editions du Seuil
Date de publication
Collection
L'Univers historique
Langue
français

Histoire de la fatigue

Du Moyen Âge à nos jours

Editions du Seuil

L'Univers historique

Offres

  • AideEAN13 : 9782021291926
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

  • AideEAN13 : 9782021291933
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

Autre version disponible

« Stress », « burn out » ou « charge mentale » : les xxe et xxie siècles ont
vu une irrépressible extension du domaine de la fatigue. Les épuisements
s’étendent du lieu de travail au foyer, du loisir aux conduites quotidiennes.
Une hypothèse traverse ce livre : le gain d’autonomie, réelle ou postulée,
acquis par l’individu des sociétés occidentales, la découverte d’un « moi »
plus autonome, le rêve toujours accru d’affranchissement et de liberté ont
rendu toujours plus difficile à vivre tout ce qui peut contraindre et
entraver. Que nous est-il arrivé ? Ce livre novateur révèle une histoire
encore peu étudiée, riche de métamorphoses et de surprises, depuis le Moyen
Âge jusqu’à nos jours. Les formes « privilégiées » de fatigues, celles qui
mobilisent les commentaires, celles qui s’imposent en priorité aux yeux de
tous, évoluent avec le temps. Les symptômes de la fatigue se modifient, les
mots s’ajustent (« langueur », « dépérissement », « pénibilité »…), des
explications se déploient, des degrés se précisent, des revendications se font
jour. Un parcours passionnant qui croise histoire du corps et de sensibilités,
des structures sociales et du travail, de la guerre et du sport, jusqu’à celle
de notre intimité. Pour éclairer tout autrement notre présent.
S'identifier pour envoyer des commentaires.