Dictionnaire des langues imaginaires
Format
Relié
EAN13
9782251443997
ISBN
978-2-251-44399-7
Éditeur
Les Belles Lettres, Zanichelli editore
Date de publication
Collection
Romans, Essais, Poésie, Documents
Nombre de pages
578
Dimensions
2 x 22 x 3 cm
Poids
1618 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Code dewey
400

Dictionnaire des langues imaginaires

Les Belles Lettres, Zanichelli editore

Romans, Essais, Poésie, Documents

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Un dictionnaire des « langues imaginaires » est un étrange corpus : sans limites chronologiques ni géographiques, il s'intéresse aux langues qui, à la différence des langues dites « naturelles », ne nous sont pas apprises par nos parents.
Le phénomène des « langues imaginaires » inclut aussi bien langues sacrées (glossolalie, langages mystiques ou extatiques, langage des chamans etc.) que « profanes », les langues universelles comme l'Espéranto et le Volapük, les « pasigraphies » et « pasilalies », ou celles à finalité purement expressive : les langues enfantines, les langues des fous littéraires, les langues des médiums, les langues artistico-littéraires (poésie, théâtre, cinéma, bande dessinée), les langues fantastiques, celles de la science-fiction, les langues expérimentales (Zaum, Dada, le lettrisme)
Les 500 auteurs cités vont d'Aristophane (405 av. J.-C.) à Harry Harrison (1988), en passant par Rabelais, Thomas More, Folengo, Jakob Böhme, Kircher, Swift, Holberg, Couturat, Leau,Tzara, Kandinsky, Joyce, Borges, Artaud, Queneau, Isou, Dario Fo...
Les grands théoriciens des divers projets de langue parfaite des XVIIe et XVIIIe siècles (Leibniz, Wilkins, Schott...), les inventeurs des langues artificielles des XIXe et XXe siècles (Zamenhof, Schleyer...), les inventeurs de systèmes universels (Dalgarno, Delormel, Grosselin, Becher...) ne sont pas oubliés.
S'identifier pour envoyer des commentaires.