Le porte-lame
Format
Broché
EAN13
9782907681872
ISBN
978-2-907681-87-2
Éditeur
Tristram
Date de publication
Collection
LITT.ETRANGERE
Nombre de pages
128
Dimensions
14 x 0 cm
Poids
137 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


William S Burroughs est, avec Jack Kerouac et Allen Ginsberg, l’une des trois grandes figures de la
Beat Generation apparue aux Etats-Unis dans les années 1950. Hormis son premier chef-d’oeuvre, Le Festin nu, publié en France par Gallimard (et adapté au cinéma par David Cronenberg) presque toute son oeuvre a paru chez Christian Bourgois. Le Porte-lame, son unique oeuvre encore inédite en français, s’inscrit dans la série des romans qui ont assuré sa popularité en France à partir des années 1970 : Les Garçons sauvages, Les Derniers Mots de Dutch Schutz, etc. Recourant à la technique du scénario, Burroughs décrit un film imaginaire, tourné à Manhattan en 2014. Les laboratoires, par purs cynisme et mercantilisme, entravent l’accès aux traitements les plus efficaces. Une médecine clandestine se développe, dont le fonctionnement est calqué sur celui du trafic de drogue, avec ses chimistes, ses revendeurs, ses praticiens, ses patients. Le porte-lame (the blade runner) est celui qui convoie la marchandise illégale dans les rues de la mégapole. Il y a une puissante ironie à voir le drogué notoire William Burroughs ériger en modèle le trafic de
stupéfiants, non plus pour détruire des vies, mais pour les sauver. Son roman, bref, incisif, excitant, est aussi un magnifique hommage à la ville de New York.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur William Seward Burroughs
Plus d'informations sur Bernard Sigaud