www.leslibraires.fr
Le travail, non merci !
Format
Broché
EAN13
9782915879858
ISBN
978-2-915879-85-8
Éditeur
Les petits matins
Date de publication
Collection
Essais (26)
Nombre de pages
224
Dimensions
19,9 x 13 x 1,2 cm
Poids
248 g
Langue
français
Code dewey
331.0944

Le travail, non merci !

De

Préface de

Les petits matins

Essais

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


En quelques mots Leur mot d'ordre?? Travailler moins, voire pas du tout?! Portraits de militants du temps libre, de chômeurs épanouis, et autres adeptes du non-travail. Des portraits qui s'accompagnent d'une réflexion sur le travail aujourd'hui. Un livre en partenariat avec Arte éditions et Arte radio.
Le livre Travailler plus pour gagner (peut-être) plus, travailler le dimanche, travailler plus longtemps. La " valeur travail " voit ses actions grimper plus que jamais?! Un drôle de paradoxe dans une société qui compte quatre millions de chômeurs et où la souffrance s'invite souvent au contrat.
À rebours de ce discours, ils sont de plus en plus nombreux à refuser de mettre le travail au centre de leur vie. Ils assument de ne pas travailler, ou le moins possible. Cela ne les empêche pas d'être actifs?: ils s'investissent dans des associations, ont une activité créatrice. Corollaire évident?: ils consomment moins, ou différemment. Ni flemmards ni profiteurs, ils ont souvent un regard politique sur ce mode de vie. Certains prônent même la décroissance?: une frugalité volontaire, un refus de la consommation à outrance, afin de préserver les ressources de la planète.
Le livre propose de nombreux portraits de ces objecteurs de travail, et interroge?: à quoi sert le travail pour chacun d'entre nous?? Peut-on vivre sans travailler?? Le temps libre est-il condamnable?? Le " revenu d'existence " est-il une utopie réaliste?? Économistes et sociologues (Dominique Méda, Denis Clerc, Alain Lipietz.) apportent leur pierre au débat.
L'auteur Camille Dorival est journaliste au magazine Alternatives Économiques, où elle est chef de la rubrique sociale, et vice-présidente de l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis). Elle est diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Bernard Gazier