www.leslibraires.fr
Utopies et mythologies urbaines à Villeneuve d'Ascq
Format
Objet (globe terrestre, sous-mains, etc.)
EAN13
9782757401767
ISBN
978-2-7574-0176-7
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
REGARD SOCIOLOG
Nombre de pages
226
Dimensions
24 x 16 x 1 cm
Poids
368 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
307.768
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Villeneuve d'Ascq possède une caractéristique peu commune : forte de plus de 60 000 habitants, son histoire n'a pourtant guère plus de 40 ans et nombre de Villeneuvois d'aujourd'hui ont vécu en direct sa naissance au milieu des années 1970. Il a donc été possible de comprendre comment les aspirations à mieux habiter ont été vécues, comment une mémoire locale s'est sédimentée autour de quelques événements rassembleurs, comment certaines valeurs et certaines utopies d'après 1968, défendues à la fois par les aménageurs et par beaucoup des premiers Villeneuvois, ont pris place dans une véritable « poétique sociale » pour reprendre les termes de l'anthropologue Michael Herzfeld. En particulier, les pratiques et les représentations de ce que nous appelons l'« espace public de proximité », les multiples manières de se l'approprier, de ruser avec ses limites, de le partager, renvoient souvent à des récits sur l'histoire de la ville nouvelle. Villeneuve d'Ascq a été une ville d'utopistes rêvant d'une ville « plus humaine », plus conviviale, qu'ils soient aménageurs ou habitants « pionniers ». Ce qu'ils nous disent finalement, c'est qu'une ville procède de politiques d'aménagement, qu'elle vit par les manières de la pratiquer mais aussi, ce qu'on oublie trop souvent, qu'une « bonne ville », une ville où on aime vivre, est une ville qu'on aime –ou qu'on a aimé- rêver et imaginer.
Ainsi ce livre, tout en apportant des données nouvelles sur l'histoire de Villeneuve d'Ascq et sur sa sociologie, appuyées par de très nombreux témoignages, entend montrer qu'il n'y a pas de ville qui ne soit compréhensible hors du recueil des manières de se la représenter.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Michel Rautenberg