www.leslibraires.fr
Aux origines du nature writing
Éditeur
Le Mot et le reste
Date de publication
Collection
LITTERATURES
Langue
français
Langue d'origine
français

Aux origines du nature writing

Le Mot et le reste

Litteratures

Offres

  • AideEAN13 : 9782361396497
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    12.99

  • AideEAN13 : 9782361396480
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    12.99

Autre version disponible

L’expérience de la wilderness – l’espace sauvage américain – est
traditionnellement associée à l’écriture de la nature – nature writing – née
avec Thoreau, dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Or, elle est apparue
bien avant, dès les écrits de William Bartram, inspirant fortement deux
écrivains français de renom – Chateaubriand et Tocqueville – qui ont décrit
les splendeurs des grands espaces naturels américains entre 1775 et 1831.
Portés par la vogue américaine issue des romans de J. F. Cooper, Chateaubriand
et Tocqueville font naître l’écriture littéraire de la nature en s’inspirant
in situ des solitudes du Nouveau-Monde. Thoreau viendra parachever ce premier
élan en consacrant l’autonomie d’un genre nouveau, promis de nos jours à un
essor toujours plus grand. Professeur de khâgne et d’hypokhâgne à Paris,
Sébastien Baudoin est spécialiste de Chateaubriand et de la question du
paysage littéraire. Il a publié Poétique du paysage dans l’œuvre de
Chateaubriand (Paris, Classiques Garnier, 2011) et édité deux ouvrages de
Chateaubriand, l’Essai sur la littérature anglaise (Paris STFM/Garnier, 2013)
et Voyage en Amérique (Paris, Gallimard, « Folio », 2019).
S'identifier pour envoyer des commentaires.