www.leslibraires.fr
Confessions d'un humoriste
EAN13
9782743621797
ISBN
978-2-7436-2179-7
Éditeur
Rivages
Date de publication
Collection
Petite bibliothèque
Nombre de pages
160
Dimensions
17 x 11 x 1,2 cm
Poids
104 g
Langue
français
Code dewey
850

Confessions d'un humoriste

Traduit par

Préface de

Rivages

Petite bibliothèque

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

William Sydney Porter (1862-1910), connu sous le pseudonyme d'O.Henry, est l'auteur de près de 300 nouvelles. Largement inspirées de sa vie aventureuse, elles furent pour certaines régulièrement traduites.
Après une jeunesse mouvementée dans un ranch texan, où il croise toutes sortes de personnages hauts en couleurs, il s'installe à Austin, où il enlève sa future épouse, vit de petits boulots et commence à écrire. Son expérience dans une banque lui vaut d'être poursuivi pour détournement de fonds, et se termine par une cavale à travers l'Amérique latine. Revenu se rendre quand il apprend que sa femme est mourante, il fait de la prison. Il vit ensuite de sa plume à New York sous le nom d'O.Henry.
Son art de la nouvelle repose sur une écriture décalée et ironique, une grande tendresse envers les gens ordinaires ainsi que sur une chute inattendue (Les gangsters qui enlèvent un enfant pour obtenir une rançon mais qui préfèrent le rendre tellement l'enfant les fait tourner en bourrique ou les deux amoureux très modestes qui veulent se faire des cadeaux pour Noël : Pour lui offrir une chaîne pour sa montre, elle vend ses cheveux qui sont sa fierté alors qu'il a vendu sa montre pour lui acheter le peigne dont elle rêve).
Ses thèmes récurrents, l'Ouest, l'Amérique du Sud, les petites villes et les drames des grandes cités. Ses personnages favoris sont des notables de petites villes, de riches héritiers fêtards, des cow-boys ou des déracinés en Amérique du Sud. Son œuvre lui valut une telle renommée que le seul prix nord américain récompensant une nouvelle porte son nom et qu'on l'a qualifié de Maupassant américain. Il a été souvent adapté au cinéma ou à la télévision (environ 200 fois entre 1909 et 2009). Parmi ces adaptations on peut noter en 1952 La sarabande des pantins de Henry Hathaway et Howard Hawks avec Marilyn Monroe et Charles Laughton ou le film de Henri Verneuil Le grand chef avec Fernandel.
S'identifier pour envoyer des commentaires.