www.leslibraires.fr
Et plus on restait là-bas, Mémoires d'un soldat à mi-temps
Format
Broché
EAN13
9782251451794
ISBN
978-2-251-45179-4
Éditeur
Belles Lettres
Date de publication
Collection
Mémoires de Guerre
Nombre de pages
262
Dimensions
19 x 12 x 2 cm
Poids
270 g
Langue
français

Et plus on restait là-bas

Mémoires d'un soldat à mi-temps

Belles Lettres

Mémoires de Guerre

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Guillaume Budé
    19.00

Autre version disponible

« Et plus on reste là, à lire, plus on a envie de tout dévorer d’un coup, sans risquer l’écoeurement, tant la subtilité des questions qu’il se pose face à la guerre et la condition de soldat rend son témoignage passionnant. »Pauline MaucortSteven Moore a dix-sept ans quand il s’engage dans la Garde nationale de l’Iowa, l’unité militaire de réserve américaine. Six ans plus tard, en 2010, le lycéen devenu étudiant en littérature à l’université de l’Iowa est déployé en Afghanistan, au poste frontière de Torkham avec le Pakistan, puis dans une vallée reculée des montagnes de l’Hindu Kush, à quatre-vingt kilomètres du dangereux Korengal. Dans Et plus on restait là-bas, Steven Moore raconte cette longue mission, interroge les récits que font naître les guerres et la nécessité d’exprimer ce qu’on y a vécu, quand on est resté là-bas si longtemps.Pendant ses sept années passées dans l’armée, Moore, chef d’équipe, va apprendre à être un soldat-citoyen. Entre 2004 et 2011, il alternera cours à l’université et entraînement au centre de la Garde nationale, intervenant en opération lors des terribles inondations qui ravagèrent l’Iowa en 2008, puis ce sera l’Afghanistan.Comment réconcilier la vie civile et la vie militaire ? Comment vivre dans cet entre-deux, en étant à la fois soldat et étudiant, et se forger une identité qui permette de vivre ces contraires ?Et plus on restait là-bas est un récit haletant, fin, original, qui va à l’encontre des images que l’on se fait des soldats et de leurs combats ; c’est une réflexion de premier plan sur la responsabilité de l’écrivain de guerre. L’ouvrage a reçu en 2018 l’Association of Writers and Writing Programs Award for Creative Nonfiction.
S'identifier pour envoyer des commentaires.