www.leslibraires.fr

À l’approche des fêtes de fin d’année, les difficultés d’approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu’à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d’anticiper vos achats et de privilégier les ouvrages en stock (points verts).

Médiamorphoses
Format
Broché
EAN13
9782875622556
ISBN
978-2-87562-255-6
Éditeur
Presses Universitaires de Liège
Date de publication
Collection
Collection Situations
Nombre de pages
324
Dimensions
16 x 5,6 cm
Poids
660 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Anecdotique ou survoltée, l'analyse des rapports entre littérature et
journalisme et, plus largement, entre culture et médias a longtemps été
réservée aux historiens de la presse ou aux théoriciens de la communication.
Ces rapports alimentent un nombre croissant de travaux dans le domaine des
études littéraires. Objets de langage, les œuvres étaient enfermées dans leurs
propres contours. Voici qu'elles sont de plus en plus envisagées comme les
produits de vastes configurations discursives, sociales et techniques, dont
les variations à travers l'histoire font aussi varier leur perception et leur
interprétation.

Le mot-valise _médiamorphoses_ résume assez bien les choses et la conversion
de notre regard sur ces choses. Adhésion des objets culturels à leurs
supports. Relation circulaire des uns avec les autres. Mais aussi changements
de perspective quant à ces objets, par effet de l’univers médiatique
contemporain sur nos schémas de compréhension.

Ces processus sont abordés ici d’un triple point de vue. Point de vue
historique, des années 1830 à nos jours: Lamartine, Mallarmé ou Dumas, Le Bon
ou Tarde, Gramsci, Benjamin ou McLuhan sont tour à tour convoqués, acteurs
autant que témoins des mutations de la sensibilité en régime journalistique
puis médiatique. Point de vue analytique, sur des objets divers: de la poésie
au roman-feuilleton, de la littérature à la publicité, des débats sur le
reportage naissant aux formes journalistiques actuelles, des langages du
pouvoir à la rhétorique réactionnaire. Point de vue théorique enfin,
articulant esthétique et critique des médias: moyen d’entrevoir, derrière la
rationalité des dispositifs et des théories de la communication, les
fantasmagories que celle-ci recouvre, entre contrôle des esprits et évasion
imaginaire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.