www.leslibraires.fr
Vivre avec nos morts
Format
Broché
EAN13
9782246826941
ISBN
978-2-246-82694-1
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Documents Français
Nombre de pages
234
Dimensions
20 x 13 x 2 cm
Poids
265 g
Langue
français
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Comme Un Roman
    19.50

Autre version disponible

«  Tant de fois je me suis tenue avec des mourants et avec leurs familles. Tant de fois j’ai pris la parole à des enterrements, puis entendu les hommages de fils et de filles endeuillés, de parents dévastés, de conjoints détruits, d’amis anéantis…  »
Etre rabbin, c’est vivre avec la mort  : celle des autres, celle des vôtres. Mais c’est surtout transmuer cette mort en leçon de vie pour ceux qui restent  :   «  Savoir raconter ce qui fut mille fois dit, mais donner à celui qui entend l’histoire pour la première fois des clefs inédites pour appréhender la sienne. Telle est ma fonction. Je me tiens aux côtés d’hommes et de femmes qui, aux moments charnières de leurs vies, ont besoin de récits.  »


A travers onze chapitres, Delphine Horvilleur superpose trois dimensions, comme trois fils étroitement tressés  : le récit, la réflexion et la confession. Le récit d’une vie interrompue (célèbre ou anonyme),  la manière de donner sens à cette mort à travers telle ou telle exégèse des textes sacrés, et l’évocation d’une blessure intime ou la remémoration d’un épisode autobiographique dont elle a réveillé le souvenir enseveli.
Nous vivons tous avec des fantômes  : «  Ceux de nos histoires personnelles, familiales ou collectives, ceux des nations qui nous ont vu naître, des cultures qui nous abritent, des histoires qu’on nous a racontées ou tues, et parfois des langues que nous parlons.  » Les récits sacrés ouvrent un passage entre les vivants et les morts. «  Le rôle d’un conteur est de se tenir à la porte pour s’assurer qu’elle reste ouverte  » et de permettre à chacun de faire la paix avec ses fantômes…
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie Athenaeum)
14 avril 2021

Conseillé par Anne-Céline

Quel livre éclairé et éclairant que celui de Delphine Horvilleur! Sans aucun prosélytisme, ses réflexions sur la mort et « nos morts » sont remplies d’intelligence et de pertinence. La mort aussi tragique soit-elle ne peut résumer une vie. Célébrer ...

Lire la suite

par (Le Pain des Rêves)
8 avril 2021

Delphine Horvilleur est rabbine, "rabbin laïc" a précisé la sœur d’Elsa Cayat, morte lors de l’attentat contre Charlie Hebdo. Etre rabbin n’est pas un sacerdoce, c’est son métier qui la met en contact avec des "endeuillés" pour les accompagner lors ...

Lire la suite

par (Fontaine Auteuil)
26 mars 2021

Delphine Horvilleur nous raconte au travers de ce récit son rôle d'accompagnatrice auprès des familles endeuillées. Une restitution toute en finesse et en empathie . Une pertinence et une intelligence rares. De l'humour en prime! Absolument indispensable en ces temps ...

Lire la suite

par (Librairie Espace-Temps)
19 mars 2021

Magnifique éloge à nos disparus

Rabbine a vécu en Israël jusqu'au jour du meurtre de Yitzhak Rabin, premier Ministre, par des intégristes juifs en 1995. Elle nous fait part intimement de son côtoiement régulier avec la mort et les cimetières, car elle a la fonction ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Delphine Horvilleur