Les conférences de Morterolles, hiver 1895-1896 ; À l’écoute d’un monde disparu
Format
Broché
EAN13
9782081248977
ISBN
978-2-08-124897-7
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
HISTOIRE
Nombre de pages
197
Dimensions
22 x 14 x 0 cm
Poids
207 g
Code dewey
944.662081

Les conférences de Morterolles

hiver 1895-1896 ; À l’écoute d’un monde disparu

De

Flammarion

Histoire

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


« M. Beaumord était un instituteur zélé. Devançant un désir à peine formulé par ses supérieurs, il a, durant l'hiver 1895-1896, donné dans son école de Morterolles, petit village de la Haute-Vienne de 643 âmes, une série de dix conférences destinées aux adultes. M. Beaumord était un instituteur talentueux. A l'évidence, il passionnait son auditoire. Près d'une moitié des hommes et d'un quart des femmes de la commune sont venus l'entendre, sans que leur désir faiblisse au cours de cet hiver. M. Beaumord était un instituteur vaniteux ; sinon, il n'aurait pas éprouvé le besoin de publier, dans Le Nouvelliste de Bellac, les thèmes de ses dix conférences et l'effectif masculin et féminin de chacun de ses auditoires. Cela dit, M. Beaumord n'est pas l'objet de ce livre. Grâce à lui, nous pouvons tenter d'imaginer l'appétit de savoir qui poussait des cohortes obscures à venir l'entendre, dans les nuits froides de l'hiver. » Au terme d'un minutieux travail d'archives, Alain Corbin redonne vie à un cycle de conférences oubliées depuis plus d'un siècle. Partant sur les traces de l'orateur et de son auditoire, il reconstitue, pas à pas, ces soirées d'hiver où tout un village prenait le chemin de l'école pour s'instruire. En prêtant sa voix à un instituteur de la IIIe République, l'historien nous fait entendre l'écho d'un monde disparu.

Pour lire un extrait en ligne, cliquez sur le feuilleteur :

Livre également disponible en version numérique (ePub) sur les sites de libraires : rendez-vous sur la vitrine Eden Livres
S'identifier pour envoyer des commentaires.