www.leslibraires.fr
Entre toutes les mères
Éditeur
Jean-Claude Lattès
Date de publication
Langue
français

Entre toutes les mères

Jean-Claude Lattès

Offres

  • AideEAN13 : 9782709665919
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    15.99

Autre version disponible

Blythe Connor n’a qu’une seule idée en tête : ne pas reproduire ce qu’elle a
vécu. Lorsque sa fille, Violet, naît, elle sait qu’elle lui donnera tout
l’amour qu’elle mérite. Tout l’amour dont sa propre mère l’a privée. Mais les
nouveau-nés ne se révèlent pas forcément être le fantasme qu’on s’est imaginé.
Violet est un bébé agité, qui ne sourit jamais. Très vite, Blythe se demande
ce qui ne va pas. Ce qu’elle fait mal. Si le problème, c’est sa fille. Ou
elle.
Puisque Violet se comporte différemment avec son père, ce dernier met les
doutes de sa femme sur le compte de l’épuisement. Sûrement parce qu’il ne peut
imaginer ce qu’elle a vécu enfant. Peut-être parce que personne ne peut
l’imaginer.
Dans ce premier roman aussi addictif que troublant, Ashley Audrain sonde les
affres de la maternité et les hérédités blessées.

_Traduit de l’anglais (Canada) par Julia Kerninon._

« Parfaitement construit. Un page turner magistral. »  **_The Guardian_**

« Ashley Audrain perce le mystère de l’inné et de l’acquis d’une main de
maître. »  **_The New York Times_**

«  Percutant, glaçant, vertigineux, digne de Lionel Shriver.  » ** _Livres
Hebdo_**

« Ce thriller est le roman d'une lutte contre l'hérédité ainsi que la critique
féroce de ce qu’on attend d’une mère, parfaite, forcément parfaite. »
**Olivia de Lamberterie, _ELLE_**

« Dérangeante cette histoire aux troublants accents de vérité ? Assurément.
Mais le roman, aus si déroutant que passionnant, est de ceux que l’on n’oublie
pas ... »  **_Le Dauphiné Libéré_**

« Pour son premier roman Ashley Audrain signe un thriller haletant, parfois
dérangeant parce qu’il joue avec les peurs élémentaires de toutes les mamans
et interroge sur la maternité et le poids de l’hérédité. »  **_Gala_**
S'identifier pour envoyer des commentaires.