www.leslibraires.fr
Le pire ami de l'homme, du lapin de garenne aux guerres biologiques
Format
Broché
EAN13
9782359250411
ISBN
978-2-35925-041-1
Éditeur
Empêcheurs de penser en rond
Date de publication
Collection
Les Empêcheurs de penser en rond
Nombre de pages
176
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
184 g
Langue
français
Code dewey
179.3

Le pire ami de l'homme

du lapin de garenne aux guerres biologiques

De ,

Empêcheurs de penser en rond

Les Empêcheurs de penser en rond

Indisponible
Animal de compagnie, spécimen de laboratoire, gibier sauvage ou encore espèce envahissante, la fascinante histoire du lapin est celle de ses affrontements avec les humains, dont il bouscule les alliances, ranime les conflits. " Jeannot " affronte de nouveaux climats, se confronte à de nouveaux paysages, de nouvelles espèces dont rien ne laissait prévoir que leur destin s'imbriquerait avec le sien.
Mais pourquoi donc écrire une histoire des lapins ? Longtemps on a considéré que l'Histoire relevait des seuls humains : on voulait croire que la " nature " restait extérieure et indifférente à nos affaires. Mais nous découvrons peu à peu, grâce à l'écologie, que nos vies sont depuis longtemps imbriquées à celles des animaux et qu'elles seraient impossibles sans eux. Tant qu'on les considère comme des matériaux indifférents, façonnables à notre gré, on s'expose à de sérieux retours de flamme. Les lapins en sont un exemple fameux : ils ne font jamais ce qu'on attend d'eux. Ils sont récalcitrants, rebelles, résistants...Dans ce livre qui propose une nouvelle manière de faire de l'histoire avec les animaux, les auteures sont engagées dans une folle course-poursuite avec des lapins qui toujours inventent, changent les règles du jeu, colonisent, se retirent... Ils sont toujours actifs, là où on aurait juré qu'ils seraient passivement soumis à nos projets et ambitions. Les auteures elles-mêmes ont été prises au piège ! Et s'il fallait en passer par les lapins pour mieux comprendre les humains ? Et si, mieux qu'une histoire des lapins, il s'agissait de commencer à écrire du point de vue des lapins ? Si on ne peut plus penser les humains sans les animaux, alors l'histoire, la sociologie, la philosophie doivent apprendre à bien les traiter...
S'identifier pour envoyer des commentaires.