www.leslibraires.fr
Les dessins de la colère
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
Essais
Langue
français
Langue d'origine
français

Les dessins de la colère

Flammarion

Essais

Offres

  • Aide EAN13 : 9782080248459
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    12.99

  • Aide EAN13 : 9782080248480
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    12.99

Autre version disponible

L'assassinat du professeur Samuel Paty nous le rappelle dramatiquement : on
tue aujourd’hui pour des images. Qu’il s’agisse de la figure du Prophète, ou
de vidéos mettant en scène la destruction de sites historiques comme Palmyre
ou Bamiyan, les représentations imagées se trouvent de plus en plus souvent au
cœur de conflits, suscitant des réactions individuelles violentes ou soudant
par la colère ou la peine des communautés outragées. D’où vient que les images
ont acquis une telle puissance ? Peut-on, pour le comprendre, se contenter
d’opposer à un islam qui serait traditionnellement iconoclaste les libertés
démocratiques de notre héritage laïc ? Puisant notamment dans l’histoire de
l’art, Bruno Nassim Aboudrar interroge le régime de visibilité de ces images.
Ce qui lui permet de débusquer un malentendu : ainsi, caricaturer Jésus ou
Mahomet ne blesse pas les chrétiens et les musulmans de la même manière, pour
des raisons qui tiennent non à l’intention de leur auteur, mais à l’histoire
visuelle des figures respectives des deux prophètes. Il explique également
l’indignation paradoxale d’occidentaux laïcs, blessés eux aussi par la
destruction d’images qu’ils rattachent à un « patrimoine de l’humanité »,
lequel est lui-même tributaire d’une certaine vision de l’« Orient ». Sans
minorer les apports de la géopolitique, de la sociologie ou de la théologie,
mais déplaçant le sujet hors de la sphère politique ou religieuse, cet essai
novateur interroge nos réactions émotionnelles aux images et révèle comment, à
l’aube du XXIe siècle, nous pourrions être tous devenus idolâtres.
S'identifier pour envoyer des commentaires.