Littératures mineures en langue majeure. Québec / Wallonie-Bruxelles
EAN13
9782760618794
ISBN
978-2-7606-1879-4
Éditeur
Les Presses de l'Université de Montréal
Langue
français

Littératures mineures en langue majeure. Québec / Wallonie-Bruxelles

Les Presses de l'Université de Montréal

Non commercialisé sur notre site

Autre version disponible

Éloignées ou proches de Paris – et la distance n'est pas que kilométrique – les littératures dites « périphériques » de Belgique, de Suisse, du Québec, des Caraïbes, d'Afrique... subissent de multiples formes de domination mais y trouvent aussi leur « chance ». Celle-ci tient à une situation qui les contraint à s'affranchir ou à disparaître ; et donc à affirmer leur différence.
Dès lors, ces littératures dites mineures se soustraient aux forces majeures qui régentent, depuis Paris, le bon usage de la langue littéraire, mais tissent avec d'autres cultures et d'autres langues des imaginaires et des formes largement irréductibles aux modèles français. Les études rassemblées dans ce volume apportent une contribution historique et sociologique aux rapports entre langue et littératures à travers des exemples québécois et belges de langue française.
Langue majeure, au singulier, désigne le français dans toute sa puissance normalisatrice ; littératures mineures, au pluriel, les œuvres qui se situent dans l'espace des Francophonies.

Jean-Pierre Bertrand, professeur à l'Université de Liège et président du Centre d'Études québécoises, est spécialiste de la littérature fin de siècle en France et en Belgique francophone, et sociologue de la littérature.
Lise Gauvin est écrivaine et professeure à l'Université de Montréal, où elle dirige le Département d'Études françaises. Spécialiste des rapports langue/littérature, elle tient également une chronique des « Lettres francophones » dans le journal Le Devoir.
S'identifier pour envoyer des commentaires.