www.leslibraires.fr

À l’approche des fêtes de fin d’année, les difficultés d’approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu’à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d’anticiper vos achats et de privilégier les ouvrages en stock (points verts).

Sur les bouts de la langue, Traduire en féministe-s
Format
Broché
EAN13
9782376650690
ISBN
978-2-37665-069-0
Éditeur
Contre-Allée
Date de publication
Collection
CONTREBANDE
Nombre de pages
179
Dimensions
19,1 x 13,6 x 1,6 cm
Poids
226 g
Langue
français

Sur les bouts de la langue

Traduire en féministe-s

De

Contre-Allée

Contrebande

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Sauramps Comédie
    19.00

Autre version disponible

Traductrice de l’anglais, et notamment de nombreuses autrices engagées, comme Julia Serano, bell hooks ou encore Dorothy Allison, Noémie Grunenwald cherche sans cesse à retranscrire cet engagement féministe au sein de ses traductions, questionnant les formes d’ écriture, le choix des termes, se heurtant aux manques, aux absences, et élaborant de nouvelles stratégies dans une pratique politique, militante, de la traduction. Convoquant les autrices et auteurs qui ont marqué sa pratique, Noémie Grunenwald explore ce que signifie « traduire en féministe/s » : S’abandonner / Improviser / Se soumettre / Se décentrer / Interpréter / Corriger / Élargir / Inclure ? / Apprendre / Traduire / Tisser / Citer ; autant d’ étapes nécessaires à l’écriture d’ une traduction.
C’est avec franchise, humilité et humour que Noémie Grunenwald ponctue son essai d’un récit plus personnel sur le parcours qui a été le sien, depuis les premiers articles de fanzines traduits, juste pour mieux comprendre, jusqu’à la traduction professionnelle. Rendant hommage aux êtres et aux textes qui jalonnent sa formation, l’autrice raconte son engagement, sa passion et sa détermination, et nous interpelle avec un ton aussi direct et percutant qu’accrocheur. Traduire en féministe/s, c’est un moyen de lutter contre l’ordre établi.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie La Forge)
20 novembre 2021

Traduire (verbe) : Défaire les mots de leur caractère oppressif pour en faire un vecteur d'émancipation, d'empuissancement et de (re)connaissance. Traduire pour (se) connaître, traduire pour (s')exprimer, traduire pour (dé/re)construire. Fabien, libraire (La Forge)

Lire la suite