www.leslibraires.fr
Le ventre des hommes, Roman
Format
Broché
EAN13
9782815944748
ISBN
978-2-8159-4474-8
Éditeur
Editions de l'Aube
Date de publication
Collection
Regards croisés
Nombre de pages
355
Dimensions
22 x 14,3 x 2,2 cm
Poids
428 g
Langue
français

Le ventre des hommes

Roman

De

Editions de l'Aube

Regards croisés

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par le Carnet à spirales
    22.00

Autre version disponible

« A'Samar. J'aime la nuit. D'ailleurs c'est la nuit que je suis née. C'était un samedi. On?s'en souvient tous. Le problème avec la Nuit. C'est que la Nuit y a personne pour emmener maman à l'hôpital. Parce que papa est à la mine, au travail de Nuit. » Le soir tombe sur les corons du nord de la France, et une fratrie se presse devant l'écran de télévision. Soudain apparaît le visage attendu?: celui du père. Qu'y raconte-t-il?? À l'époque, personne ne s'en soucie vraiment. Ce n'est qu'une fois adulte qu'Hannah, devenue enseignante et aux prises avec les règles imposées, découvrira l'histoire incroyable de son père et d'un groupe d'hommes venus du sud du Maroc pour travailler dans les mines de charbon. À travers ce roman d'une force inouïe, Samira El Ayachi lève le voile sur un pan méconnu de notre histoire collective, celui de la course à l'énergie au tournant des années 1970, du combat de trois mille hommes pour faire valoir leurs droits, et nous pose cette question?: «?Que reste-t-il du pouvoir de transgression que nous lègue l'enfance???» Tout simplement sublime.
Samira El Ayachi est née à Lens en 1979. Elle se consacre à l'écriture et collabore avec le spectacle vivant. Elle a notamment publié, chez le même éditeur, Les femmes sont occupées.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Le Biglemoi)
16 septembre 2021

Au travers d'une histoire régionale trop méconnue, l'autrice nous raconte également deux parcours parallèles mais liés par une même soif de liberté.

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

3 septembre 2021

’ai adoré le lire, le vivre, c’est un délicieux bouillon de lutte, de résistance, de faits historiques mais aussi de famille, de solidarité, de racine, d’amour de reconnaissance, que j’ai passionnément dévorée. Lundi 14 novembre 2016, la police fait une ...

Lire la suite