Muse, roman
Format
Broché
EAN13
9782752904607
ISBN
978-2-7529-0460-7
Éditeur
Phébus
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
278
Dimensions
20 x 13 x 1 cm
Poids
344 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
850
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

LE LIVRE :

Elle était pauvre, irrévérencieuse, sensuelle, très belle et rebelle à toute autorité, sauf à celle du génie et de l’amour. Elle s’appelait Molly Allgood, elle fut une comédienne célèbre et elle eut pour amant l’un des plus fameux dramaturges irlandais, John Millington Synge. C’était en 1907. Elle avait dix-neuf ans, il en avait trente-sept. Il fut son Pygmalion, elle sa muse. Ils vécurent une passion sans borne. Mais leur différence sociale et religieuse, les conventions et l’austérité de la famille Synge, leurs amis même, tout et tous s’y opposèrent. Jamais ils ne purent se marier et Molly Allgood rompit avec l’homme de sa vie qui mourut peu après, en 1909, rongé par le bacille de Koch. Quarante-cinq ans plus tard, on retrouve l’ancienne actrice, réduite à la misère et hantant les rues de Londres par un matin brumeux. Peu à peu, les souvenirs resurgissent, comme l’amour et le désir pour ce Vagabond qui ne l’aura jamais quittée…

De tous les romans de Joseph O’Connor, Muse est sûrement le plus grand, en tout cas le plus intense. À chaque page, le lecteur est ébloui, bouleversé. Voilà un livre forgé de lumière et d’airain.

AUTEUR :

Né en 1963 à Dublin, Joseph O’Connor est considéré comme l’un des écrivains irlandais les plus importants de sa génération. Son œuvre est traduite en trente-cinq langues. Découvert en France en 1996 avec son recueil de nouvelles Les Bons Chrétiens (Libretto, 2010, préface de Hugo Hamilton), il est encensé par la critique des deux côtés de l’Atlantique lorsque paraît Desperados (Phébus, 1994), puis Inishowen (Phébus, 2001). À l’irlandaise (Robert Laffont, 1999), L’Étoile des mers (Phébus, 2003), Redemption Falls (Phébus, 2007) et Muse (Phébus, 2011) confirment l’immensité de son talent.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

13 octobre 2011

La muse, la servante et l'enchanteresse.

Molly Allgood et John Synge n'ont pas la notoriété d'un des grands couples de légende de l'époque, Maude Gone et William Yeats. Mais eux furent amants et s'aimaient sans faux-semblants. Le contexte historique joue un grand rôle, c'est la période ...

Lire la suite

par (Librairie Dialogues)
16 août 2011

Une bouleversante histoire d'amour

Molly Allgood vit à Londres dans le dénuement, seule, minée par l’alcool. Un jour de décembre 1952, elle sort pour une longue promenade. Sur le chemin, un flot de souvenirs l’envahit ; précis, colorés, brillants, ils la transportent dans le ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Joseph O'Connor
Plus d'informations sur Carine Chichereau