www.leslibraires.fr
Les Autos tamponneuses, roman
Format
Broché
EAN13
9782226229724
ISBN
978-2-226-22972-4
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
240
Dimensions
21 x 14 cm
Poids
290 g
Langue
français
Code dewey
843

Les Autos tamponneuses

roman

De

Albin Michel

Littérature française

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

« Le mariage a toujours ressemblé à un tour en autos tamponneuses : c'est inconfortable, on prend des coups, on en donne, on tourne en rond, on ne va nulle part mais, au moins, on n'est pas seul. » Lorsque Pierre veut prendre sa retraite pour passer le reste de sa vie auprès de sa femme dans leur belle maison du golfe du Morbihan, Hélène ne l'accepte pas. Elle ne tient pas à découvrir un vieux mari en l'homme qu'elle aime depuis toujours. Une nouvelle vie commence. Tout est à réinventer. Après Château Bougon (prix Nimier 91), Stéphane Hoffmann poursuit avec brio la plus pessimiste et la plus gaie des oeuvres romanesques, en observateur toujours inattendu, féroce et bienveillant, des nos moeurs contemporaines.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Fontaine Haussmann)
17 septembre 2012

Les autos-tamponneuses

Cette fois c'est décidé, Pierre Bailly chef d'entreprise, magnat de la finance prend sa retraite. Une vie consacrée aux affaires, donc jamais là, comprenez jamais à la maison. Et maintenant une vie nouvelle devant soi qu'il va falloir caser dans ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

15 octobre 2011

Balzac, reviens !

Pourtant tout avait bien commencé. D’entrée l’auteur frappait fort. Avec une sentence bien ficelée. Le mariage comparé à un tour d’autos tamponneuses. «C’est inconfortable, on prend des coups, on en donne, on tourne en rond, on ne va nulle part ...

Lire la suite

1 octobre 2011

Marié depuis plus de quarante à Hélène, Pierre Bailly décide du jour au lendemain de se retirer des affaires. Lui qui a réussi s’ennuie désormais et veut profiter de la retraite. Il quitte définitivement Paris où il séjournait la semaine ...

Lire la suite

16 septembre 2011

Vive la retraite en Bretagne

Je n'avais pas franchement envie de lire un roman sur un soixantenaire qui prend sa retraite : ça va être plombant, ça va être gris, ça va me démoraliser. Et bien, pas du tout ! Quel humour, ce Pierre, quelle ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Stéphane Hoffmann