La lumière dans les arts européens 1800-1900, 1800-1900
Format
Poche
EAN13
9782754105682
ISBN
978-2-7541-0568-2
Éditeur
Hazan
Date de publication
Collection
Bibliothèque Hazan
Nombre de pages
224
Dimensions
2 x 13 x 2 cm
Poids
472 g
Langue
français
Code dewey
701.8

La lumière dans les arts européens 1800-1900

1800-1900

De

Hazan

Bibliothèque Hazan

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Ce petit manuel se veut avant tout pédagogique, divisé qu’il est entre une approche thématique du traitement de la lumière dans l’art occidental au XIXe siècle et des commentaires d’une quarantaine d’œuvres, à titre d’exemple du propos développé.

Ce dernier, après avoir exploré la dimension spirituelle et symbolique liée depuis toujours à la lumière, rappelle d’abord les notions de couleurs et de lumière, leur interaction, telles que l’Occident les a décrites et analysées de Goethe à Chevreul  : avancés scientifiques qui ont eu, avec le néo-impressionnisme en particulier, plus d’une influence sur les artistes. L’expérience directe sur le motif, ou peinture de plein air, à partir du début du XIXe siècle, est étudiée ensuite en France et en Angleterre où elle a connu ses terres d’élection, puis au-delà de la quête atmosphérique conduite par un Constable, un Corot, à travers l’incidence de la lumière sur les formes, captée prioritairement par les impressionnistes. Trois chantres de cette dissolution lumineuse sont abordés à part entière : Turner, Whistler et Monet. La lumière a agi également comme un tropisme, attirant de manière irrésistible les artistes là où son pouvoir est sans limites  : la Méditerranée et l’Orient. Après quoi un chapitre important est consacré à la lumière artificielle  : l’action de la fée électricité sur l’art de Lautrec, Manet, Seurat, Degas, Menzel n’est qu’un aspect de l’irruption de la technologie dans les arts concernés par la lumière. Avec Daguerre, Talbot, puis Nègre et Le Gray, l’apparition de la photographie va connaître le développement que l’on sait.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Pierre Pinchon