www.leslibraires.fr
Vertige de l'hélice, Roman
Format
Broché
EAN13
9782848054162
ISBN
978-2-84805-416-2
Éditeur
Sabine Wespieser Éditeur
Date de publication
Collection
Littérature
Nombre de pages
220
Dimensions
18 x 14 x 1 cm
Poids
248 g
Langue
français

Vertige de l'hélice

Roman

De

Sabine Wespieser Éditeur

Littérature

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Le Forum du Livre
    19.00

Autre version disponible

Un soir de décembre 1889, sur les quais de Cadix, la silhouette d’un petit homme entre deux âges, coiffé d’un feutre fatigué, attire les regards. Charles Sanois se prétend négociant en vin, il a fui Paris, le deuil de sa mère et l’épidémie de grippe asiatique se propageant dans le monde entier. Il s’apprête à embarquer, rêvant d’azur et de paix. Pendant ce temps, la panique gagne à l’Opéra de Paris : le compositeur d’Ascanio, le célébrissime Camille Saint-Saëns, a disparu. On est à quelques semaines de la première et les répétitions virent au cauchemar. Sur la Grande Canarie, Sanois – alias Saint-Saëns – panse ses blessures : la mort de sa mère adorée a ravivé le chagrin d’autres pertes, notamment le suicide de son mentor et très cher ami Albert Libon. Ici, le musicien au faîte de sa gloire, dont l’absence suscite dans son pays les rumeurs les plus folles, savoure les joies simples d’une vie anonyme. Quand, dans une rue de Las Palmas, il entend jouer sa Danse macabre, il n’y résiste pas et fait irruption dans la riche demeure d’où s’élève la mélodie au piano. Sa brève rencontre avec le jeune portier va changer le rythme de ses jours. Jonay dès lors lui sert de guide, lui dévoilant la puissance tellurique de son île. Le quotidien solitaire de l’artiste en mal de consolation se transforme alors en un exaltant pas de deux entre ces êtres que tout semble séparer… Et si, trois mois après son arrivée, Saint-Saëns, reconnu par une touriste, est forcé de mettre un terme à son échappée, il aura vécu au grand jour une parenthèse solaire et sensuelle, inimaginable sous sa véritable identité. Il en résulte, sous la plume allègre et inspirée de Vincent Borel, un somptueux portrait de l’artiste renaissant à lui-même sous l’intense lumière de l’Atlantique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.