www.leslibraires.fr

À l’approche des fêtes de fin d’année, les difficultés d’approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu’à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d’anticiper vos achats et de privilégier les ouvrages en stock (points verts).

Conte d'un Nigoun
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Romans étrangers (H.C.)
Langue
français

Conte d'un Nigoun

Seuil

Romans étrangers (H.C.)

Offres

  • Aide EAN13 : 9782021475685
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    10.99

  • Aide EAN13 : 9782021475708
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    10.99

Autre version disponible

Un conte universel et poignant, un livre inédit du grand Elie Wiesel, une ode
à l’autre et à la lumière. Ce texte posthume résonne comme la dernière parole
d’un sage. Un conte écrit sous la forme d’un poème, simple et court, comme une
adresse à un enfant, où l’auteur reprend la trame d’une histoire connue. La
veille de la fête de Pourim, les nazis donnent vingt-quatre heures aux
dirigeants du ghetto pour leur remettre dix Juifs, afin de venger la mort des
dix fils de Haman, selon la légende du livre d’Esther commémorant la
délivrance miraculeuse d’un massacre des Juifs de Perse. Si les dirigeants
refusent, tous les habitants seront condamnés. Terrifiés, ils se rendent chez
le rabbin du ghetto pour obtenir des conseils. Au cours de la nuit, celui-ci
appelle les esprits des rabbins légendaires des siècles passés, mais aucun
n’est en mesure de donner une réponse satisfaisante. Parmi les voix
ancestrales, le Baal Shem Tov essaie d’intercéder auprès de Dieu en chantant
un nigoun, une mélodie joyeuse et sans paroles qui a le pouvoir de briser les
chaînes du mal. Le lendemain soir, tandis qu’aucun volontaire ne s’avance, les
habitants du ghetto sont informés qu’ils seront tués dans l’heure. Au fil des
minutes, le rabbin du ghetto enseigne à sa communauté réunie l’air que le Baal
Shem Tov a chanté la nuit précédente. Alors les voix de ces hommes, femmes et
enfants, s'élèvent vers les cieux. Elie Wiesel nous offre à travers ce livre
posthume, magnifiquement illustré par Mark Podwal, une ode à la résistance par
la joie et le courage. Une leçon d’humanisme pour combattre la nuit autour et
en nous, un poème chantant les miracles accomplis dans l’allégresse, l’unisson
avec et pour les victimes. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Carine
Chichereau
S'identifier pour envoyer des commentaires.